Expéditions scientifiques : que reste-il à faire ?

Les grandes expéditions scientifiques apportent une forte contribution à la science naturelle et à la connaissance de la biodiversité.

Elles ont presque toutes des noms à faire rêver.  Ce sont les expéditions scientifiques modernes, essentiellement naturalistes mais pas uniquement, que nombre de chercheurs publics et parfois d’entrepreneurs privés occidentaux ont organisé et qui semblent faire florès ces dernières années. Une heure de savoir autour des sciences, toutes les sciences, et sur les problématiques éthiques, politiques, économiques et sociales qui font l’actualité de la recherche. En savoir plus sur l’émission : La Méthode scientifique”

 

Depuis la toute première expédition dite « scientifique » de l’histoire, c’était en 1764, la Royal Navy envoyait le capitaine John Byron et son navire le Dolphin explorer le sud de l’Océan Atlantique, la Terre a été parcourue du nord au sud et d’est en ouest, cartographiée, photographiée, topographiée et inventoriée. Et pourtant, après un plus calme au cours du 20ème siècle, les expéditions scientifiques repartent de plus belle avec cette contrainte supplémentaire : maintenant, le temps nous est compté.

Expéditions scientifiques : que reste-t-il à découvrir de la Terre ? C’est le problème que La Méthode scientifique va tenter de résoudre dans l’heure qui vient.

Et pour partir à la découverte de ce qu’il reste de terrae incognitae si toutefois il en reste, La Méthode scientifique le plaisir d’accueillir aujourd’hui Yseult Berger, journaliste, réalisatrice ; elle revient tout juste d’une mission océanographie d’un mois dans l’océan Austral ; Arnaud Contreras, producteur à France Culture, et notamment cet été d’une très belle série intitulée « Passeurs de science : les grandes expéditions scientifiques », Hervé Le Guyader, professeur de biologie à l’Université Pierre et Marie Curie, il a été co-directeur de l’expédition SANTO 2006, dans le cadre du programme La Planète Revisitée.

Et toujours dans ce programme « La Planète Revisitée », La Méthode scientifique est en ligne depuis l’autre bout du globe avec Philippe Bouchet, malacologiste, c’est-à-dire zoologiste spécialiste des mollusques et professeur au Muséum d’Histoire Naturelle, il est également l’un des deux organisateurs de ce programme de missions scientifiques d’exploration, « La Planète Revisitée » mené conjointement avec Pro-Natura International.

Source : France Culture et La Rando

Expéditions scientifiques : que reste-il à faire ?
5 (100%) 1 vote