Entretien avec le marin Théo Moussion

Théo, 2m02 de folie et de passion pour 96 kilos de bonne humeur. Marin atypique aimant partager avec le plus grand nombre ses aventures en mer. La Rando s’est entretenue avec Théo Moussion, véritable compétiteur dans l’âme ! Egalement membre de la team EXPLORE. Découvrez l’interview d’un Homme qui se consacre à ses passions dans un environnement qui lui plaît. 


La Rando: En quelques mots, qui es-tu?
Théo Moussion: Le premier exemplaire d’une association entre deux familles, l’une d’Audierne dans le Finistère, l’autre de la Faute Sur Mer en Vendée. Aujourd’hui, j’ai 28 ans (14/12/1988) et je vie une double vie…
Certains jours je suis architecte naval et d’autres je suis un navigateur/explorer sur le circuit Bénéteau Figaro 2.


La Rando: D’où vient ta passion pour l’aventure ?
Théo Moussion: L’aventure … Mes deux grands pères m’ont toujours poussé à penser hors de la boite, à bâtir quelque chose. Ensuite du côté maternel, c’est une famille de marin alors quoi de plus logique pour moi d’aller explorer l’océan. D’un autre côté, j’adore me dépayser en allant en montagne.


La Rando: Quelle est l’expérience de ta vie que tu as préférée ?
Théo Moussion: Un des moments les plus magiques, c’était lors de la Douarnenez Horta, je revenais d’Horta aux Acores et après 6 jours de solitude en mer, je vois les phares, je passais la 

pointe du raz, sous la pleine lune seul à bord, je rentrais dans la baie de Douarnenez et c’était fini…
Je venais de réaliser que j’avais relevé le défis de sortir de ma zone de confort en changeant de vie, de monter mon projet, de naviguer et que j’ai adoré cela. Du coup je continue…


La Rando: Quels sont tes projets ?
Théo Moussion: Dans l’immédiat, j’ai deux compétitions en 2017, Le Tour de Bretagne à la Voile, et la Douarnenez Fasnet.
Apres, je suis à la recherche de sponsors pour la saison 2018 du projet #ThéoEnFigaro.


La Rando: A tous les membres de La Rando qui nous lisent et qui t’encouragent, quels conseils leur donnerais-tu pour réaliser leur rêve ?
Théo Moussion: L’important dans les rêves c’est les réaliser ! Mais le tout en sécurité. Que ce soit en mer ou à terre, je pense qu’il faut être confiant dans son matériel car c’est votre meilleur ami. Et pour le reste s’encadrer de gens compétents pour vous conseiller et surtout une bonne dose d’audace, nous avons tous qu’une vie … alors vivons la!


Suivez Théo Moussion sur sa page Facebook en cliquant ici.