Emirats Arabes Unis, pays le plus propre des Pays du Golfe

dubai emirats arabes unis ecologieLes Emirats bénéficient de l’environnement le plus propre des pays du CCG, selon l’Indice mondial de performance environnementale (EPI) publié récemment. L’enquête biennale, menée par la prestigieuse Université de Yale en collaboration avec l’Université de Columbia, classe les pays du monde entier sur base de 22 indicateurs de performance dans dix catégories. Cette année, la Suisse arrive en tête du classement des 132 pays, devant la Lettonie, la Norvège, le Luxembourg et le Costa Rica. Classés à la 77e place, les Emirats sont le pays le mieux classé du CCG, suivie de près par l’Arabie Saoudite, classé 82e. Parmi les pays arabes,
les Emirats arrivent en deuxième position, derrière l’Egypte à la 60e place. Les autres pays du CCG sur la liste sont le Qatar (100e), Oman (110e) et le Koweït (126e). « Le classement est un résultat fantastique et une excellente nouvelle pour le pays, mais il ne s’est pas produit du jour au lendemain. Il est préparé sur le terrain depuis des années, » déclare Habiba Al Marashi, Présidente de Emirates Environmental Group (EEG). Bien qu’encore loin derrière les pays les plus propres du monde, les Emirats réalisent tout de même un classement à la 27e place parmi les tendances EPI, un nouvel outil lancé cette année pour mesurer les tendances environnementales dans les différents pays.
Selon Habiba, le classement ‘tendance’ est un indicateur de la façon dont les choses se profilent dans le pays. «Cela reflète bien le type de fondation que nous avons construit, et la direction des Emirats est vraiment sérieuse au sujet des qualités environnementales. La société est consciente et le secteur privé joue un grand rôle, le secteur de l’éducation donne aussi beaucoup d’importance à l’environnement, et je pense que nous allons continuer à améliorer nos performances dans les années à venir, » affirme Habiba, mettant en évidence les principaux facteurs qui expliquent la performance améliorée des Emirats Arabes Unis.
Le classement tient compte des performances des pays selon 10 grandes catégories, dont: la morbidité environnementale, l’eau, la pollution atmosphérique (effets sur la santé), la pollution atmosphérique (effets sur , l’écosystème), la biodiversité et l’habitat, la foresterie, la pêche, le changement climatique selon Gulf News.