Emirates volera en Guinée

emirates businessAprès plusieurs mois de suspension, à cause de l’épidémie à fièvre Ebola, la compagnie aérienne Emirates a repris ses services entre Dubaï et Conakry, ce dimanche 30 octobre 2016.
Le cérémonial d’accueil s’est déroulé en présence du Premier ministre, Mamady Youla, du ministre du Tourisme et de l’Hôtellerie, Thierno Ousmane Diallo, et du ministre des Transports, Oyé Guilavogui, qui a lui-même effectué le voyage entre Dubaï et Conakry avec la compagnie.
Dans son discours de circonstance, le premier vice-président d’Emirates, chargé des affaires commerciales pour l’Afrique, Monsieur Orhan Abbas, s’est félicité de la reprise des voyages du vol  Emirates à destination de Conakry : « Il est bon d’être de retour en Guinée », a-t-il introduit.
Evoquant les raisons du remplacement du petit avion Airbus A340-300 par le gros porteur arrivé aujourd’hui à Conakry, monsieur Orhan Abbas a parlé de l’importance et du potentiel de la compagnie Emirates. « Vue l’importance et le potentiel de cette ligne qui est interconnectée à Dakar, nous avons été obligés d’introduire un plus gros porteur, notamment le Boeing 777-300ER au début de cette année 2016 », a-t-il dit.
A son tour, le ministre d’Etat chargé des Transports, monsieur Oyé Guilavogui, qui a effectué le voyage de ce matin a longuement venté la qualité des services d’Emirates. « Qui peut croire que nous venons de transporter d’un continent à un autre avec 10 heures de vol ? Nous sommes rentrés à Conakry frais. On a même eu une douche dans l’avion », a dit le ministre avec d’ajouter que les Guinéens ont droit à des voyages de qualité et à moindre coût.
Prenant la parole, le Premier ministre, Mamady Youla, s’est dit très ravi de revoir la compagnie Emirates reprendre ses services entre Dubaï et Conakry. « Nous sommes heureux de voir que notre pays est entrain de reprendre aujourd’hui sa place parmi les grandes nations. Lorsque nous sommes enclavés, lorsque le pays n’est pas couvert par les compagnies réputées à travers le monde, cela réduit la visibilité de notre pays », a dit le Premier ministre.
A rappeler que le Boeing 777 est un avion très populaire et connu par l’ensemble de ses clients. Il offre une capacité de siège supplémentaire ainsi qu’une amélioration du confort pour les clients à Bord. Il est configuré en trois classes avec 12 suites privées en première classe, 42 sièges-lits en classe affaires et 306 sièges spacieux en classe économique.
Le vol Emirates EK 797 part de Dubaï chaque mardi, tandis que le vol EK 795 part de Dubaï chaque mercredi, vendredi et dimanche à 07 heures 15 minutes pour arriver à Conakry à 13 heures 30 minutes. Il quitte ensuite Conakry à 15 heures 10 minutes pour arriver à Dakar à 16 heures 35 minutes. Le vol retour part de Dakar à 18 heures 05 minutes et arrive à Dubaï à 07 heures 35 minutes le lendemain matin.
Source: guineematin