Dubaï: Sommet mondial de l’économie Islamique

dubai economie islamLe Centre du développement économique islamique de Dubaï et la Chambre de commerce et d’industrie de Dubaï ont annoncé l’organisation du troisième Sommet mondial de l’économie islamique, GIES 2016, qui se tiendra à Madinat Jumeirah en Octobre avec Thomson Reuters en tant que partenaire stratégique.
Le thème « Inspirer le changement” sera l’événement de cette année et comprendra six séances plénières portant sur des sujets généraux tels que la dynamique globale qui façonnent l’économie islamique, la finance islamique et Sukuk.
Le sommet accueillera des sessions parallèles pour discuter des secteurs économiques islamiques de produits halal et de la mode prêt-à-porter pour le tourisme familial et de l’art islamique.
Sous le patronage du vice-Président et Premier Ministre et gouverneur de Dubaï, Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, le sommet vise à fournir une plate-forme intégrée pour les décideurs et les spécialistes afin de discuter des questions clés et des grandes tendances de l’économie islamique, soulignant les potentielles contributions que l’économie islamique peut faire pour améliorer la vie des gens et à parvenir à un développement durable.
Majid Saif Al Ghurair, président de la Chambre de Dubaï et membre du conseil islamique du Centre de Développement Économique de Dubaï, a déclaré : “Alors que l’économie islamique continue de croître à un rythme rapide et de se révéler comme une solution viable face à la stagnation qui sévit dans les marchés mondiaux, le Sommet mondial de l’économie islamique est d’autant plus important en tant que plate-forme pour les principales parties prenantes dans les domaines pour se réunir et partager des connaissances et des idées sur la façon de mener le secteur vers l’avant et, à travers elle, de réaliser une croissance économique durable. ”
Abdullah Mohammed Al Awar, directeur général du Centre de Développement Économique de Dubaï, a souligné que la troisième édition du Sommet mondial islamique économie examinera certains des objectifs et des valeurs de l’économie islamique, à savoir le développement social et la durabilité.
Al Awar a déclaré : «Nous nous attendons à des discussions fructueuses sur des questions importantes, telles que le progrès socio-économique et la stabilité qui préparera le terrain au développement futur de l’économie islamique. Dans ses deux premières éditions, le Sommet mondial de l’économie islamique a aidé à élaborer une feuille de route pour la croissance de l’économie islamique et il est encourageant de partager l’idée que nous sommes sur la bonne voie vers le renforcement de la culture de l’économie islamique à l’échelle mondiale. Une économie islamique intégrée aidera à forger des partenariats internationaux afin de mieux répondre aux aspirations des peuples pour la sécurité sociale et financière et les progrès d’ensemble “.
Nadim Najjar, directeur général pour le Moyen-Orient et Afrique du Nord chez Thomson Reuters, a déclaré : «Nous sommes très fiers d’être l’un des principaux acteurs de promotion de la grande valeur de l’économie islamique avec nos partenaires stratégiques du gouvernement. Pour les trois dernières années, le Sommet mondial de l’économie islamique a grandement contribué à changer l’ensemble de la perception de l’industrie. Nous croyons que la sensibilisation croissante sur l’économie islamique ouvre de vastes perspectives pour les investisseurs et les entreprises en dehors du monde musulman à participer et à soutenir ces industries en croissance “.
Source: WAM