Des montres en or perdues à Dubaï?

montre-orLa société Popley chargée de vendre des montres de luxe par le joaillier Reposi à Dubaï, à l’occasion d’un salon mondial de l’horlogerie en 2004, est poursuivi pour abus de confiance. Popley n’a à ce jour ni payé la marchandise, ni restitué le lot des 234 montres en or à son fournisseur.
Est-ce une sorte de course contre la montre engagée par le tribunal correctionnel* de la Principauté pour faire éclater la vérité ? Car il faudra bien savoir un jour où est passé le lot de 234 montres en or cédé par le bijoutier Repossi à la société Popley. D’autant que la somme était estimée à quelque 500.000 € en 2004. Soit quasiment le double actuellement.
L’affaire est ancienne et complexe. Elle remonte à la fin 2004. L’incontournable acteur de la haute joaillerie, qui a pignon sur rue à Monte-Carlo, livre à Dubaï son stock de montres. Elles sont confiées au réseau Popley, spécialisé dans la bijouterie, afin d’être vendues à l’occasion d’un salon mondial de l’horlogerie de luxe dans ce pays du Golfe. Mais cette société, malgré les nombreuses promesses, ne paiera jamais la marchandise et ne la restituera pas pour autant…Lire la suite sur NiceMatin