Croissance d’Emirates à Dubaï

Si Etihad fait face à des difficultés, ses principaux concurrents du Golfe ne sont pas non plus à la fête. A commencer par le premier d’entre eux, Emirates. La compagnie de Dubaï, qui affichait un trafic en hausse de 13 % par an en moyenne depuis le début de la décennie, a vu sa croissance ralentir en 2016. Emirates n’a pas encore dévoilé ses chiffres, mais le trafic de l’aéroport de Dubaï n’a progressé que de 7,2 % l’an dernier, à 83,6 millions de passagers toutes compagnies confondues, soit sa plus faible performance depuis dix ans (si l’on exclut 2014 marquée par la fermeture d’une piste pour travaux).

Et selon ses dirigeants, la croissance devrait encore ralentir en 2017, pour tomber à 6,4 %. Au premier semestre, Emirates avait aussi enregistré une chute de 75 % de ses profits, pour un chiffre d’affaires en baisse de 1 %. D’après la presse de Dubaï, la compagnie pourrait annoncer, à son tour, des réductions d’effectifs, avant ses résultats annuels.
Source: LesEchos

Noter cet article