Coopération entre la Tunisie et le Bahreïn

bahrein-tunisieLe ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinnaoui, et son homologue bahreïni, Chekhi Khaled Ben Ahmed Al Khalifa ont cosigné hier vendredi lors de la clôture des travaux de la sixième session des travaux de la commission mixte tuniso-bahreini, 15 accords et protocoles de coopération ayant essentiellement touché le secteur social, les médias, l’énergie, l’agriculture, l’éducation, la jeunesse et les sports, les douanes, la planification urbaine, les affaires religieuses et la propriété industrielle.
Les deux parties ont annoncé que la prochaine réunion de la commission mixte aura lieu en 2018, précédée en 2017 par la réunion des hauts fonctionnaires et experts des deux pays pour le suivi de l’application des accords communs et l’évaluation de la coopération entre les deux pays, rapporte un communiqué du ministère des Affaires étrangères.
Le ministre des Affaires étrangère bahreïni a pour sa part exprimé l’importance qu’accorde son pays à la concertation et à la coordination avec la Tunisie, lors d’évènements régionaux et internationaux et au sujet des causes arabes.
Jhinnaoui a indiqué à cette occasion  que les travaux de la commission est l’expression des résultats de la visite réussie qu’avait effectué  le chef de l’Etat Beji Caid Essebsi à Manama les 27 et 28 janvier 2016. Il a également remercié le Bahrein pour avoir confirmé sa participation à la conférence internationale pour l’appui de l’investissement en Tunisie, avec l’envoi d’une importante délégation menée par le vice-chef du gouvernement, Mohamed Ben Mbarek Al Khalifa.
Les deux ministres s’étaient entretenus, par ailleurs, avant la fin des travaux de la commission pour discuter des différentes causes arabes et à leur tête la cause palestiniennes et les crises en Libye, en Syrie, et au Yemen ainsi que de la sécurité dans la région arabe, et ont exprimé des positions identiques au sujet de ces questions, précise le communiqué.
Source: gnet.tn