Comment survivre en forêt ?

Il y a la théorie et la pratique. Survivre en forêt demande parfois beaucoup de connaissances, contrairement à la TV où l’on vous enseigne les bases uniquement. Il y a aussi l’aspect psychologique. Dans les émissions de télévision, tout semble facile et réalisable depuis chez vous, mais lorsque vous vous trouvez dans une situation difficile, votre perspective et votre perception change radicalement.

Plus facile à dire qu’à faire, pour vous maintenir en vie et bien gérer votre situation de survie dans les bois, les montagnes ou tout autre type de nature sauvage, vous devez être aussi calme que possible en tout temps, ce sera l’un des plus grands défis auxquels vous serez confrontés le jour J . Une fois la maitrise de votre esprit. Vous pourrez passer à l’étape suivante. Nous allons examiner de plus près ce que vous pouvez faire si vous deviez passer une nuit en pleine forêt seul(e).


Avoir le bon matériel !

Nous vous le rappelons souvent lors de nos précédents articles, mieux vaut avoir un kit de survie sur soi tout le temps que vous pourrez trouver sur Kit-Survie.org par exemple. Même pour une simple randonnée à la journée. On est jamais trop prudent ! Nous ne sommes pas tous égaux en matière de connaissances de survie en milieu naturel. Cette carence peut savérer être un problème important si partez en randonnée seul(e) et/ou sans prévenir votre entourage.

Se perdre dans en forêt peut être très déroutant et fatiguant physiquement et mentalement à la fois. D’où l’importance d’avoir toujours des outils avec vous lors de vos sorties en forêt (ou ailleurs). Ces outils peuvent faire la différence si jamais vous vous retrouvez dans ce genre de situation.
Pas besoin de vous encombrer avec du matériel lourd. Vous pouvez, par exemple, trouver un allume-feu facile à utiliser sous la forme d’un porte-clés, qui ne prendra aucune place dans votre sac à dos et ce dernier tiendra dans votre poche.

vous pouvez également prendre un couteau polyvalent avec vous, vu que vous ne savez jamais ce dont vous aurez besoin pendant vos sorties randonnées. On trouve de tout sur le marché, Il existe des couteaux avec une boussole intégrée dans la poignée. Néanmoins, n’hésitez pas à investir dans un couteau de très bonne qualité.
Obtez pour une petite lampe de poche pour y voir clair dans l’obscurité de la forêt, vous vous sentirez plus en sécurité grâce à elle. Ajoutez à cela une gourde d’eau en acier inoxydable. vous pourrez l’utiliser poiur faire bouillir l’eau si vous avez besoin de la purifier par exemple ou faire des infusions avec des épines de sapin. Et n’oubliez pas d’apporter avec vous une carte du terrain visité.Elle fera toute la différence en cas de problème.


Et après, on fait quoi ?

On néglige souvent cet outil mais votre cerveau est votre meilleur outil de survie. N’hésitez pas à vous arrêter cinq minutes et réfléchissez bien. Que dois-je faire? A quel moment on va passer la nuit en forêt ou non ? Est-ce que physiquement, je me sens bien ? Combien de temps me reste t-il avant la tombée de la nuit ? Quel type de terrain j’ai autour de moi? Quel genre de faune est présente? Y’a t-il un plan d’eau à proximité ou un endroit que je peux utiliser comme abri pour la nuit? D’autres questions peuvent se poser bien entendu. Il faudra rapidement et calmement répondre à ces dernières pour bien gérer votre situation.

Il vous faudra trouver un abri, de l’eau et de la nourriture. L’abri et l’eau sont les deux éléments les plus importants à trouver dans un premier temps. Dans certains cas de figure, la règle de 3 peut vous sauver la vie. Par exemple, 3 heures sans abri. L’eau conduit la température 25 fois plus vite que l’air. A peine 3 jours sans eau suivant les climants bien entendu ! Notre corps est composé d’environ 75% d’eau, il est donc important de boire afin de vous éviter des problèmes de santé ainsi que de résister de manière plus efficace à la chaleur et au froid. Et 3 semaines sans nourriture…
Si vous avez un peu de temps, trouver une grotte ou un endroit caché où vous pourrez passer la nuit plus ou moins en toute sécurité et à l’abri du vent. Construire un abri par vous même est également une bonne idée, surtout si vous pouvez le faire près d’un point d’eau. En terme de nourriture, ne tentez pas de manger des plantes, car être perdu dans les bois est le pire moment possible pour avoir une intoxication alimentaire…


Faites-vous un “ami” en forêt !

Une fois votre abri en place, il vous faudra allumer un feu. C’est un “ami” essentiel à la survie la nuit. Il vous gardera au chaud toute la nuit car les nuits en forêt peuvent être très froides. C’est aussi le meilleur moyen pour vous calmer, vous vous sentirez beaucoup mieux et plus rassuré. C’est aussi l’occasion d’élaborer une stratégie pour le lendemain pour vous en sortir.


N’hésitez pas à marquer votre emplacement si vous deviez partir. Et comme vous êtes en forêt, monter sur un grand arbre afin d’avoir une idée général du relief et de l’endroit où vous vous trouvez. Gardez toujours votre calme et ne paniquez pas. Vous aurez beaucoup plus d’idées et vous augmenterez vos chances de revenir à la civilisation.