Ces touristes chinois à Dubaï

Mercredi, l’autorité dubaïote chargée du tourisme a indiqué que la capitale de l’émirat avait reçu plus de 14,2 millions de touristes en 2015, soit une nette augmentation de 7,5 % par rapport à 2014.

L’augmentation est deux fois supérieure aux projections de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) qui avait prévu pour 2015 une progression à Dubaï comprise entre 3 et 4 %.

Avec 450 000 Chinois qui ont visité Dubaï en 2015, le trafic en provenance de la Chine a dominé les déplacements vers cette région, et s’est placé en tête des tendances à la hausse d’une année sur l’autre, avec une augmentation de 29 %, a indiqué le Département du tourisme et de la commercialisation, ”Dubai Tourism”.

Selon le directeur général de Dubai Tourism, Helal Saeed Almarri, ”les dernières statistiques font clairement de Dubaï la quatrième ville la plus visitée du monde. 2015 a été une année instable en termes de voyages à travers le monde, car un certain nombre de facteurs ont eu des effets négatifs, notamment la faible croissance économique en Asie et en Europe et les fluctuations monétaires.”

En décembre 2015, la compagnie aérienne d’État, Emirates Airline, a indiqué qu’elle va lancer deux nouveaux vols entre Dubaï et Yinchuan, dans la région autonome Hui du Ningxia, au nord-ouest de la Chine, à partir de mai 2016, et entre Dubaï et Zhengzhou, la capitale de la province du Henan.

Des vols quotidiens d’Emirates Airline relient déjà Dubaï à Beijing, Shanghai, Guangzhou et Hong Kong afin de satisfaire à la demande croissante de la Chine en matière de voyages.

Avec 1,2 million de touristes qui ont visité Dubaï, les marchés asiatiques ont été le deuxième plus grand contributeur de la région, réalisant une augmentation de 17,9 % en 2015 par rapport à 2014.

M. Almarri a ajouté : ”Pour que Dubaï puisse atteindre au cours des cinq prochaines années son objectif de 20 millions de visiteurs par an, nous devons accéder à un niveau de croissance annuel compris entre 7 et 8 %, et mettre davantage l’accent sur une forte collaboration au sein du secteur”.

Source: china.com.cn