Budapest à Bordeaux en canoë

Par faute de budget, il envisage maintenant de rallier Budapest à Bordeaux via les canaux et les fleuves.  Il lui aura manqué 4000 euros. Le Villeneuvois Albin Franco a décidé il y a une dizaine de jours d’abandonner son projet de périple en canoë entre Bordeaux et le cercle polaire qui avait pour mission de sensibiliser la population – et les autorités – au problème de la pollution côtière. Il devait partir samedi prochain, le 17 juin.

“Je suis déçu, mais je m’oriente vers un autre projet, moins onéreux en termes de matériel et de logistique.”

Désormais, peut-être au printemps 2018, il envisage de rallier Budapest à Bordeaux via les fleuves et canaux. “Le budget est deux fois moins important. A 5 000 ou 6 000 euros, cela devrait aller car, ne passant plus par les océans et les mers, je n’ai plus besoin de balise de détresse ou de GPS. Je sais, ce projet est moins glamour, mais il semble plus raisonnable d’un point de vue financier.”

Source: sudouest