Brexit: Quel avenir pour la Grande-Bretagne ?

Grande-Bretagne brexitLes salles de marché s’attendent à une forte volatilité des changes dans la nuit du 23 au 24 juin. Les sondages sortie des urnes commandés par les « hedge funds » compliquent la donne.

La City de Londres se prépare à une longue nuit après la fermeture des bureaux de vote, à 22 heures, le jeudi 23 juin. Les résultats officiels du référendum, qui décidera de l’avenir de la Grande-Bretagne au sein de l’Union européenne, ne seront connus que le lendemain matin. Auparavant, les investisseurs devront se fier aux résultats partiels, circonscription par circonscription, qui seront dévoilés au cours de la nuit. Les traders de la City guetteront surtout les premiers sondages réalisés à la sortie des urnes, notamment ceux qui ont été commandés par les banques et les « ».

De fortes variations sur la livre diront qui a gagné le référendum

Certains d’entre eux devraient être dévoilés dans la nuit – aucune publication de sondage n’est autorisée avant 22 heures -, mais il n’est pas certain qu’ils donnent une indication nette du résultat. « Si le résultat est clair, on verra de violentes variations de la livre sterling et les “hedge funds” auront intérêt à faire connaître le résultat des sondages qu’ils ont commandés pour maximiser leurs gains », explique Declan McEvoy, qui dirige la fintech londonienne CoalFace, spécialisée dans le trading. « De fortes variations sur la livre diront qui a gagné le référendum avec une probabilité d’erreur assez faible », abonde le responsable du trading sur les devises d’une banque française à Londres.
Lire la suite sur lesechos…