Des blanchisseries pas si blanches que ça à Ras Al Khaimah

blanchisserie Ras Al KhaimahLa Municipalité de Ras Al Khaimah a condamné à une amende 22 blanchisseries l’an dernier pour des infractions liées à des problèmes de propreté, violant la capacité maximale et en utilisant un équipement inadéquat, notamment sur les ressources en eau et des détergents.

Munzir bin Shukr Al Zaabi, directeur-général du corps civique, a déclaré: «Certaines de ces blanchisseries ne répondaient pas aux normes et conditions de santé. Certains des travailleurs du personnel n’avaient pas de carte de santé obligatoire.

Certaines blanchisseries étaient exécutés à partir des maisons traditionnelles.

Selon les règles, les murs et les planchers de blanchisseries doivent être carrelées avec de la céramique et  ces dernières doivent être composées de machines à laver automatiques. De drains sécurisés, et des étagères en plastique pour les vêtements. Les Blanchisseries doivent être dans une zone d’au moins 300 pieds, selon la loi. Parmi ces blanchisseries,  certaines étaient défaillantes totalement, malgré  plusieurs lettres d’avertissements de la part de leurs clients et des autorités, mais ces dernières ont été totalement ignorées. La sanction est tombée.