Bénéfices en hausse pour Emirates

emirates businessLa compagnie aérienne publie ce mardi ses résultats annuels pour l’exercice 2015-2016. Elle dégage un bénéfice net de 1,9 milliard de dollars. La baisse du cours du pétrole profite à Emirates. La compagnie aérienne annonce ce mardi un bénéfice net annuel de 1,9 milliard de dollars (soit 1,66 milliard d’euros), en progression de 56% sur un an. Ce bond s’explique par une baisse de la facture de carburant, mais aussi par l’augmentation du nombre de passagers transportés.

De mars 2015 à mars 2016, la compagnie a transporté 51,9 millions de personnes, soit 8% de plus que pendant l’exercice précédent, selon son rapport annuel 2015-2016.

-4% de chiffre d’affaires

En revanche, la société dit pâtir de la fermeté du dollar sur la plupart des marchés. Ce par quoi elle explique un chiffre d’affaires en recul de 4% sur un an, à 23,2 milliards de dollars, soit 20,38 milliards d’euros. Le dollar fort, auquel le dirham des Emirats arabes unis est indexé, “continuera à être un défi”, estime Ahmed ben Saïd Al-Maktoum, le président d’Emirates.

Ce dernier a également mis en avant le contexte général de “faiblesse de la confiance des consommateurs et des investisseurs” en raison de l’impact négatif de la baisse des prix du pétrole sur l’activité économique à l’échelle mondiale”. Ces prix bas qui devraient continuer, sont à la fois “une aubaine pour nos coûts d’exploitation et un fléau pour l’économie mondiale et le sentiment de confiance des consommateurs”, juge ce dirigeant.

Le groupe Emirates propose de verser pour 681 millions de dollars (soit 598 millions d’euros) de dividendes à l’Investment Corporation of Dubaï, ce fonds souverain détenu par le gouvernement de Dubaï, dont l’objectif est de diversifier les revenus du pays afin de réduire la dépendance aux exportations de pétrole.

Sources: BFMBusiness avec AFP