Bénéfices en hausse pour Dubai Aluminium

Dubai AluminiumLe bénéfice net de Dubal a bondi à Dh1,79 milliards, contre Dh1,58 milliards en 2012, alors que les ventes diminuaient à Dh9,5 milliards en 2013 contre Dh9,77 milliards l’année précédente.
«La position de leader de Dubal est en outre confirmée par les recettes annuelles composées et les taux de croissance des bénéfices 1996-2013 de 10,3 pour cent et 6,9 pour cent respectivement,» déclare Cheikh Hamdan bin Rashid Al Maktoum, Vice- souverain de Dubaï et Ministre émirien des Finances.
Les résultats ont été dévoilés lors de la réunion de l’Assemblée Générale de la société. Les réalisations de Dubal en 2013 reflètent une combinaison d’une production plus élevée et des volumes de ventes, couplée avec une attention soutenue pour la maîtrise des coûts et malgré une pression croissante sur les prix d’achat des matières premières.
Le bénéfice net de Dubal comprend la quote-part de la société dans les bénéfices d’Emirates Aluminium (Emal), qui s’élève à Dh55 millions en 2013 lors de sa deuxième année complète de production. Le bilan de Dubal encore améliorée par le remboursement des prêts à long terme.
Largement reconnu comme le fleuron industriel des Emirats Arabes Unis, Dubal a commencé à fonctionner en 1979 avec une capacité initiale de production de 135.000 tonnes par an. La compagnie a depuis subi une série de grands projets d’expansion, ainsi que l’augmentation de la capacité de l’usine de Jebel Ali. L’utilisation de technologies de pointe développées en interne offrant une meilleure productivité, poussant la production à 1.034.766 tonnes de métal chaud en 2013.
L’entreprise se classe parmi les fournisseurs majeurs de première qualité, avec une pureté la plus élevée d’aluminium sur le marché mondial, un élément d’importance cruciale d’autant plus qu’environ 87 pour cent de la production annuelle de Dubal est exporté vers 325 clients dans 60 pays dans diverses parties du monde. Dubal est actuellement engagée dans plusieurs projets en amont stratégiques à divers stades de développement.

Source: Khaleej Times