Augmentation des loyers à Abu Dhabi

abu dhabi loyerUne nouvelle taxe de 3 % va alourdir les loyers des expatriés à Abou Dhabi. Une décision qui ne devrait pas changer grand-chose selon les autorités, mais qui fait grincer des dents les principaux concernés.

“La réalité a surpassé mes attentes”

Pour réduire son déficit, l’émirat d’Abou Dhabi a annoncé vouloir s’attaquer aux loyers des expats, indique le journal émirati The National. Une taxe de 3 % devrait entrer en vigueur, sans que les Emiratis, eux, ne soient concernés. L’émirat compte engranger 612 millions de dirhams, soit près de 150 millions d’euros, avec ce nouvel impôt.

Une décision qui n’est pas du goût des étrangers vivant sur place, comme ce Français qui réside dans la capitale émiratie depuis deux ans :

La plupart des expatriés n’ont pas reçu d’augmentation de salaire cette année, et nous sommes déjà soumis à une hausse des loyers. Cette nouvelle taxe va avoir un impact direct sur mon épargne et mon niveau de vie, les deux raisons pour lesquelles j’avais décidé de déménager à Abou Dhabi.”

David Dudley, expert en conseil immobilier à Abou Dhabi, explique la création de cette taxe : “Dans la situation actuelle de baisse des prix du pétrole, le gouvernement doit récolter plus d’argent pour tenir les budgets municipaux.”

La municipalité quant à elle parle d’un coût négligeable qui ne fera pas beaucoup de différence pour les étrangers et qui ne fait qu’aligner le coût des loyers sur celui de Dubaï. Les expatriés de l’émirat voisin versent en effet déjà une taxe de 5 % aux autorités locales.

Source: The National et courrierinternational