Accident de randonnée au Mont Ontake (Japon)

Mont OntakePlus de trente personnes ont été retrouvées en état d'”arrêt cardiaque”, dimanche, près du volcan Ontake au Japon, entré en éruption la veille. L’armée a été appelée en renfort pour fouiller les pentes du volcan, très fréquentées par les randonneurs.

Plus de 30 randonneurs ont été retrouvés par des secouristes en état “d’arrêt cardiaque”, dimanche 28 septembre, au lendemain de l’éruption d’un volcan, dans le centre du Japon, a annoncé la police. Il s’agit du Mont Ontake, situé entre les préfectures de Nagano et Gifu, qui culmine à 3 067 mètres.

“Nous avons confirmation que plus de 30 personnes ont été retrouvées en état d’arrêt cardiaque près du sommet”, a déclaré à l’AFP un porte-parole de la police de la préfecture de Nagano, sans autre précision.

Au Japon, les secouristes parlent d'”arrêt cardiaque” pour désigner des victimes qui ne présentent plus aucun signe vital, en attendant que les médecins puissent délivrer des certificats de décès.

Plusieurs dizaines de personnes ont par ailleurs été blessées, par des rochers ou du fait de l’inhalation de poussières.

Environ 550 soldats, policiers et pompiers participent aux opérations de secours pour venir en aide à des dizaines de randonneurs bloqués par le volcan.

Premier réveil aussi violent du Mont Ontake depuis 35 ans

Près de 300 randonneurs approchaient du sommet lorsque le volcan Ontake s’est réveillé samedi à la mi-journée, projetant aux alentours des nuages de cendres, de pierres et de vapeur.

La plupart ont fui mais plusieurs dizaines – entre 45 et 49 personnes selon les estimations des autorités locales – n’ont pas pu redescendre et ont passé la nuit dans des refuges.

Cet épisode rarissime, le premier important depuis 35 ans pour ce volcan, a surpris près de 300 marcheurs et touristes en ce début d’automne particulièrement favorable à la randonnée.

france24.com Avec AFP