Abu Dhabi Ports Co ( ADPC )

Abu Dhabi PortAbu Dhabi Ports Co ( ADPC ) s’attend à une forte augmentation du trafic maritime vers la fin de cette année en raison de l’accélération des travaux sur les grands projets d’infrastructure dans la capitale.
Le trafic de conteneurs au port Khalifa devrait augmenter à environ 1,1 millions d’unités équivalent 20 pieds (EVP) en 2014, en hausse de 22 pour cent en comparaison avec les 905.000 EVP en 2013, déclare Mohammad Juma Al Shamisi, CEO.
Le trafic général et marchandises en vrac dans les ports Zayed et Khalifa devrait dépasser les 12 millions de tonnes cette année, contre 9,3 millions de tonnes en 2013 et à peu près le même volume en 2012.
Khalifa Port, construit sur une île artificielle à peu près à mi-chemin entre Abou Dhabi et Dubaï, est ouvert depuis 2012 en complément du Port Zayed, en service depuis plus de 40 ans et tournant à sa pleine capacité.
Le nouveau port fait face à la concurrence d’autres structures en croissance rapide dans la région, y compris le port de Jebel Ali de Dubaï, situé à seulement 40 kilomètres. Les projections suggèrent néanmoins une croissance importante du trafic lié aux projets de construction d’Abou Dhabi.
Abou Dhabi investit des milliards de dollars dans les infrastructures, l’immobilier et le tourisme pour diversifier son économie. Les projets stratégiques en cours ou en préparation comprennent l’expansion de l’aéroport international d’Abou Dhabi, le musée du Louvre Abou Dhabi et la construction d’une centrale nucléaire.
ADPC est propriétaire, opérateur et développeur de ports civils d’Abou Dhabi et aussi de ses zones industrielles. On s’attend donc à bénéficier de plans d’expansion prévues pour les industries situées dans la zone industrielle adjacente Khalifa Abu Dhabi ( Kizad ), qui devrait fournir 15 pour cent du produit intérieur brut hors pétrole d’Abou Dhabi en 2030.
«Grâce à Khalifa Port, Emirates Aluminium ( Emal ) par exemple reçoit toutes ses matières premières et exporte son aluminium à travers le monde, » déclare Al Shamisi.
D’autres usines utilisant les ports d’Abou Dhabi comprennent Emirates Steel, qui devrait importer environ cinq millions de tonnes de matières premières en 2014, et Borouge, le spécialiste des matières plastiques et des polymères.
Khalifa Port dispose désormais d’une capacité annuelle de 2,5 millions EVP, ce qui pourrait être porté à cinq millions dans la première phase du développement du port en fonction de la demande. L’objectif à long terme est d’augmenter la capacité à 15 millions de conteneurs EVP et 35 millions de tonnes de marchandises en vrac en 2030.
Port Zayed focalise maintenant avant tout sur les navires de croisière. Quatre-vingt- deux navires de croisière arrivaient dans le port en 2013 avec plus de 160.000 touristes, et la construction d’un terminal permanent pour recevoir des navires de tourisme est en cours.

Source: Khaleej Times