A Dubai, les pompiers volent

L’émirat de Dubaï s’est offert une flotte de «super-héros» chargés de combattre les flammes. Des pompiers équipés de jet-packs à eau et capables de «voler» à plusieurs mètres de hauteur seront désormais chargés d’intervenir dans certaines situations. La vidéo de démonstration dévoilée ce lundi est impressionante. 

Seule contrainte toutefois, le lieu de l’incendie doit être situé près d’une étendue d’eau, dans laquelle le jet-pack puise l’eau destinée à la propulsion. Sur la vidéo, on voit un pompier s’élever au-dessus d’un pont enjambant une rivière pour éteindre une voiture en flammes. Un exercice de haute voltige qui a du nécessiter un certain entraînement et qui ne semble pas exempt de risques.

Baptisé «Dolphin», le système dont seront équipés ces pompiers fonctionne avec un jet-pack et une lance à eau. Une vingtaine d’équipement de ce type auraient été commandé par les autorités de l’émirat.

Une série d’incendies spectaculaires

Les pompiers du riche émirat de Dubaï sont particulièrement bien équipés, la métropole du Golfe ayant du faire face ces dernières années à une série d’incendies spectaculaires. En février 2015, les flammes avaient ravagé la façade de l’un des plus hauts gratte-ciel de l’émirat, «The Torch». Huit mois plus tard, en novembre 2015, un incendie avait détruit trois blocs résidentiels du centre-ville. Puis lors du Nouvel an, le 31 décembre 2015, c’est un hôtel de luxe qui avait brûlé, et les images avaient fait le tour du monde. Enfin, en juillet 2016, le feu avait détruit une partie de la façade de la tour Sulafa, haute de soixante-quinze étages, dans la Marina de Dubaï.

Pour faire face au risque d’incendies, l’émirat a ainsi annoncé dimanche le durcissement de sa règlementation anti-incendie. De nouvelles règles seront désormais imposées concernant la qualité des matériaux utilisés dans le revêtement des bâtiments.

Source: directmatin

Noter cet article