Un centre pour toxicomanes au Qatar

drogue-qatarDOHA: Un centre spécialisé pour traiter et réhabiliter les personnes dépendantes de drogues et d’alcool doit être ouvert selon un communiqué du Conseil suprême de la Santé. Le centre ouvrira temporairement dans Muaither avec 28 lits pour accueillir les Qataris. Plus tard, il deviendra permanent pour accueillir 125 personnes, a déclaré la directrice des soins infirmiers du centre (Maan), Mohammad Saïdi. Une exposition a été organisée par le ministère de l’Intérieur pour marquer la Journée internationale contre l’abus et le trafic illicite au Landmark Mall. «Maan» signifiant ensemble en arabe aurait pour but de détecter, de réhabilitation et fournir une thérapie post-cure pour des personnes dépendantes de tous types de drogues et d’alcool. Les patients seront admis à travers un système de référence impliquant tous les établissements de santé.
Le Conseil suprême de la Santé a récemment déclaré que 5% de la population du Qatar, âgé de 18-60 ans, serait accros à l’alcool ou aux drogues. «Maan» vise à traiter et réhabiliter les toxicomanes dès l’âge de 15 ans. Un centre distinct pour les femmes avec six lits sera ouvert d’ici un an, a déclaré Saidi. La semaine de l’exposition au Landmark Mall accueille 14 organisations qui travaillent sur la prévention des drogues et de réadaptation. Toutes les organisations lors de l’exposition permettront d’informer les gens sur la prévention de la drogue et de sensibilisation sur les dangers de la drogue.
“Bien que l’usage de drogue n’est pas très commune parmi les habitants au Qatar, nous organisons cette exposition pour sensibiliser les gens comme une étape vers la prévention”, a déclaré le Major Ibrahim Mohamed Al Semaih, secrétaire du comité permanent de la drogue. Il a ajouté que le Qatar est désireux de se joindre aux efforts de la communauté internationale contre l’abus des drogues et de soutenir tous les efforts déployés aux niveaux régional et international pour traiter des infractions liées à la drogue.