Un bureau taliban au Qatar

taliban-qatarAlors que les négociations entre le pouvoir d’Hamid Karzaï et les talibans sont bloquées depuis des années, les rebelles ont inauguré, mardi 18 juin, un bureau de représentation au Qatar. Peut-être une ouverture vers des pourparlers.

« Le bureau va ouvrir aujourd’hui au Qatar », a déclaré, mardi 18 juin, à l’AFP, Zabiullah Mujahid, porte-parole des rebelles en guerre depuis près de douze ans contre le gouvernement de Kaboul et ses alliés de l’Otan.

Dans un communiqué envoyé par email à l’AFP, les rebelles afghans expliquent que ce bureau de représentation les aidera notamment à bâtir des relations avec le reste du monde et d’autres groupes afghans, de contacter les Nations unies et d’autres agences internationales, ainsi que de publier des informations pour les médias.

Face à l’enlisement du conflit, un nombre croissant de responsables afghans et occidentaux ont plaidé ces dernières années pour l’ouverture de négociations de paix, notamment pour éviter une future guerre civile après le retrait de la majorité des soldats de l’Otan à la fin 2014. Mais malgré quelques contacts préliminaires, notamment entre talibans et Occidentaux, aucun processus n’avait pu être enclenché depuis.
Lire la suite sur Jeune Afrique