Par Randonnée

Elle survit 15 jours en forêt “en se nourrissant de baies”

deforestation-foretUne femme âgée d’une cinquantaine d’années était activement recherchée par la gendarmerie depuis plus de deux semaines, dans le département de la Meuse a-t-on appris de même source. Patricia Maginot n’avait plus donné signe de vie alors qu’elle devait prendre un train. Elle a été retrouvée vivante en forêt.
Les proches de Patricia étaient dans l’inquiétude depuis le 17 juillet dernier, jour de sa disparition dans le département de la Meuse. Sa famille a rapidement signalé sa disparition à la gendarmerie qui a déployé d’importants moyens de recherches.  Agée de 55 ans, la mère de famille vit dans le petit village de Nettancourt à quelques kilomètres de Bar-le-Duc. D’ailleurs, la disparue devait prendre le train pour se rendre dans sa ville.

Partie “pour échapper à son quotidien”

La quinquagénaire a été retrouvée en forêt au lieu-dit La Chapelle, à quelques kilomètres de Commercy dans la Meuse a-t-on appris ce lundi auprès des gendarmes. Selon eux, la disparue qui était recherché depuis deux semaines a survécu en forêt sans nourriture, sans argent et sans téléphone portable. «Elle se nourrissait de baies forestières et a fait en sorte de ne pas être vue des promeneurs» a dit un gendarme qui a précisé que la disparue a fait une «sorte de fugue» pour s’éloigner «de ses préoccupations quotidiennes».
D’importants moyens avaient été mis en place dont des forces terrestres et des plongeurs de la gendarmerie. L’ex-disparue a été hospitalisée aux urgences de Bar-le-Duc pour subir des examens médicaux de contrôle, son état de santé n’étant pas «préoccupant» malgré le manque de sommeil et de nourriture, affirment les gendarmes.
Source: loractu.fr