Par La Rando

Les Emirats Arabes Unis dans l'espace

espace-dubai-uaeLes Emirats Arabes Unis souhaitent s’équiper de deux satellites d’observation. Les groupes tricolores Astrium et Thales Alenia Space font de la résistance face aux Etats-Unis. Guerre des sables entre Français et Américains aux Emirats Arabes Unis. Astrium et Thales Alenia Space (TAS), qui font cause commune dans cette compétition, ne désarment pas face à la nouvelle proposition de Lockheed Martin. Et pour cause, le montant de ce contrat est supérieur à 500 millions d’euros. Selon des sources concordantes, le groupe américain qui a fait une nouvelle offre technique très intéressante aux Emirats pour remporter un appel d’offre portant sur la fourniture de deux satellites d’observation, a obligé les deux groupes français à réviser leur proposition sous la pression des Emiratis, très opportunistes pour demander une nouvelle offre aux constructeurs tricolores. Initialement, Astrium et TAS étaient pourtant les favoris d’un premier appel d’offre pour la fourniture de deux satellites d’observation ayant une résolution de 50 cm face à Raytheon, qui était 20 % plus cher, selon nos informations. Lire la suite…