Par La Rando

My Qatar: les jeunes et l’environnement

Le premier forum des jeunes sur l’environnement et le développement durable a débuté hier, ce dernier met en évidence l’importance de la protection de l’environnement au Qatar. “My qatar” (Mon qatar)est le forum qui envisage de devenir un événement annuel pour attirer les jeunes engagés et qui ont l’intention de faire une différence dans la protection et la conservation de l’environnement. Pendant l’événement, plus de 80 étudiants de l’école et de l’université ont obtenus des informations sur les questions d’environnement au Qatar, à développer leurs projets et initiatives pour ensuite les présenter à des particuliers. L’événement organisé par la (Youth Company) «Société de la jeunesse», une autonomisation des jeunes de l’organisation, se tiendra à l’Hôtel Hilton, à Doha. Elle prétend soutenir la réalisation de l’un des quatre grands piliers de la Qatar National Vision 2030, sur le développement de l’environnement.
Le forum a présenté hier l’engagement du Qatar au développement durable, QNV2030 et NDS 2011-2016 Stratégie pour le secteur de l’environnement, délivré par le secrétariat général à la planification du développement, suivie par une séance d’information sur la qualité de l’air par le Qatar Environnement et Energy Research Institute.
Les participants ont également été informés des faits sur l’environnement et dans les pays du tiers monde et ont été sensibilisés à la planification du projet et la gestion efficaces à travers un atelier.

Par La Rando

Le Marketing du Qatar

Comment expliquer le volontarisme grandissant du Qatar depuis une dizaine d’années? Le premier facteur est la vision qui anime les dirigeants de l’émirat. Leurs ambitions ont été décrites dans un document, le “Qatar National Vision 2030″. C’est une sorte de feuille de route dont l’objectif est de faire de l’émirat un acteur majeur de la communauté internationale à l’horizon 2030. Pour ce faire, une série de plans quinquennaux sont prévus. Aucun domaine n’est sous-estimé, car le Qatar entend jouer dans la cour des grands, sur les terrains diplomatique, médiatique, économique, sportif et culturel. Le deuxième facteur est la place géostratégique qu’occupe cet Etat. Situé dans un Moyen-Orient mouvementé, l’émirat est dans l’oeil du cyclone, au coeur d’une région du Golfe qui reste la source de toutes les convoitises en raison de la richesse de son sous-sol. Or le Qatar est un Etat petit et vulnérable. Ses dirigeants sont déterminés à compenser cette fragilité par une politique de visibilité. En d’autres termes, le Qatar a besoin de s’afficher pour exister. Grâce au ” soft power ” — dans les médias et le sport, en particulier, – l’émirat a pu sortir de l’anonymat. C’est en grande partie cette équation qui explique son dynamisme grandissant.  Continuer la lecture →