Par La Rando

Aide des pays arabes à l’Egypte

egypte-morsiLe chef de la diplomatie saoudienne a assuré que les pays arabes viendraient en aide à l’Égypte en cas de suspension des aides occidentales.  Le chef de la diplomatie saoudienne, le prince Saoud al-Fayçal, a affirmé lundi que les pays arabes étaient prêts à compenser toute baisse de l’aide occidentale à l’Égypte.

«Ceux qui ont annoncé l’arrêt de leur aide à l’Égypte ou menacent de le faire doivent réaliser que la nation arabe et islamique, avec les ressources dont elle dispose, n’hésitera pas à apporter son aide à l’Égypte», a déclaré le prince Saoud alors que l’Union européenne réfléchit à une possible suspension de ses aides financières au Caire.

Ils pourraient décider de suspendre l’aide financière au Caire, alors que l’UE a approuvé fin 2012 un programme de 5 milliards d’euros en faveur de l’Égypte pour la période 2012-2014.

Aux États-Unis, des sénateurs, dont l’influent républicain John McCain, ont demandé dimanche que Washington coupe l’assistance militaire annuelle de 1,3 milliard de dollar qu’elle fournit à l’Égypte, après le «massacre» de centaines de personnes lors de la répression sanglante de manifestations ces derniers jours.

Le prince Saoud, dont le pays a déjà annoncé 5 milliards de dollars d’aide à l’Égypte après le renversement début juillet par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi, a vivement déploré les positions des pays occidentaux dans lesquelles il a vu un soutien aux islamistes égyptiens.

Les voisins et alliés de Ryad, le Koweït et les Émirats arabes unis, ont annoncé des aides respectives à l’Égypte de 4 et de 3 milliards de dollars.

Le chef de la diplomatie saoudienne s’exprimait à son retour en Arabie saoudite après des entretiens à Paris avec le président français François Hollande. Lire la suite sur Liberation.fr