Par La Rando

Garangao à Katara ce soir à Doha

enfant-qatar-dohaDOHA: Katara va recréer l’ambiance traditionnelle des célébrations Garangao, de donner aux enfants la possibilité de faire du porte à porte pour des bonbons et des cadeaux ce soir. Organisé avec le Centre Culturel de l’enfance, le festival devrait attirer des milliers de visiteurs qui pourront profiter du patrimoine du Qatar, reflétant son passé de divertir événements pour enfants, des familles et des résidents. Les enfants qui participent dans la nuit Garangao auront la chance de recueillir des goodies à 16 points autour de Katara.

La célébration débutera par un concert au théâtre à 19 heures au bâtiment 12, suivie par des événements divertissants liés au patrimoine national, en plus des activités éducatives telles que Alhzayah ou Arrawi (narrateur) qui discuteront de sujets culturels et historiques, ainsi que les traditions de personnes qataries pour célébrer Garangao.

La nuit de Garangao comprendra également le théâtre de marionnettes, coin lecture, atelier d’art, l’écriture, photographie, l’artisanat. Les enfants auront également la possibilité d’essayer les jeux traditionnels comme Al Dahroa, Al Jiss et Al Sabh.

Malika Mohammed Al Shuraim, Directeur du Département Communication et Relations publiques à Katara, a déclaré préparatifs pour Garangao avaient été accomplies et que ce serait la meilleure façon de célébrer Garangao à Katara, compte tenu de son expertise acquise au cours des dernières années.

Par La Rando

Ramadan Festival de Katara

ramadan-festival-qatar-kataraDOHA: Le Ramadan Festival de Katara s’ouvre aujourd’hui avec pour thème la “Calligraphie arabe et le Coran, exposition présentant la collection prisée de passionné collectionneur d’art Ibrahim Fakhroo. L’exposition montrera l’évolution historique de la calligraphie arabe à travers le Coran que Fakhroo a recueilli au fil des ans. L’expo durera jusqu’au 31 Août au Galeries 1 et 2 dans le bâtiment 22. L’expo possède une douzaine d’expositions dont la plupart s’ouvrent simultanément. Les Expos traitent toutes du thème de la calligraphie arabe.
“La calligraphie arabe est un élément principal trouvé entre les pays arabes et de la culture islamique. Ce n’est pas un style d’écriture, mais c’est aussi une façon de décorer les bâtiments, et de ce fait, le village culturel suppose de célébrer cette année avec la calligraphie arabe “, a déclaré le directeur général de Katara Dr Khaild Al Sulaiti.
Une série d’événements prévus tout au long du mois sacré et jusqu’à l’Aïd Al Fitr avec des projections de films documentaires, spectacle musical, animation de sable, spectacle de calligraphie lumineuse, défilé de mode, garangao et les événements connexes ainsi que divers ateliers.
Un groupe d’éminents prédicateurs islamiques va donner 10 conférences publiques à travers le festival.
Avec ses expos et ses événements, Katara assume un rôle important pour attirer les gens à la fois localement et régionalement et demeure une destination majeure au cours du mois de Ramadan et de l’Aïd.
L’ensemble du Village de la culture a également été aménagé avec des lumières avec une atmosphère de Ramadan pour attirer des milliers de visiteurs tout au long de la saison.

Par La Rando

Festival ouzbek à Katara (Doha, Qatar)

katara-festival-dohaDOHA: Katara a représenté le Qatar lors du sixième ‘Festival de la culture traditionnelle »connu sous le nom Asrlar Sadosi (Echo des âges), qui a conclu par une magnifique  réprésentation de l’Ouzbékistan. «Participer à ces célébrations internationales est d’identifier les modes de culture diversifiée et du riche patrimoine des peuples qui se prolonge tout au long de l’histoire, surtout pour la communauté d’Ouzbékistan, un pays connu pour ses grands savants musulmans, poètes, philosophes islamiques, les dirigeants et les leaders tels que l’Imam Al Boukhari et Abu Nasr Al Farabi, Ibn Sina et Abu Al Qasim Zamakhshari et le Prince Timor…, qui ont marqué l’histoire de la civilisation islamique “, selon le directeur de Katara, le Dr Khalid bin Ibrahim Al Sulaiti.
L’Ouzbékistan entretient des relations commerciales depuis longtemps avec le monde arabe, y compris dans les pays du Golfe et du Qatar. Les événements organisés par l’Ouzbékistan cette année en coopération avec l’Unesco comprend des défilés de mode, des expositions de photographies et d’objets d’expositions.

Par La Rando

Festival africain à Katara (Qatar)

katara-afrique-qatarDOHA: La place de  Katara à Doha s’est réveillée avec le tout premier Festival africain de la diversité culturelle réunissant 15 pays africains. Arts africains équitable, des expositions d’art, des ateliers de musique, de la peinture urbaine, spectacles en plein air, des concerts, des films, et de la nourriture en vedette le premier jour du festival qui durera plus d’une semaine.
Organisé par Katara, en coopération avec 15 ambassades africaines ici, le festival qui dure sept jours se déroule en alignement avec la Qatar National Vision 2013 et vise à promouvoir le respect mutuel entre les peuples et les différentes cultures.
De nombreux qataris curieux apprécient la culture africaine selon l’un des responsable de cet évènement ( Dr. Khalid Bin Ibrahim Al Sulaiti). D’autres événements auront lieu durant les prochains jours à venir avec notamment des concerts en plein air afin de faire découvrir les musiciens africains dont Johnny Clegg, Manu Dibango et Cheikh Tidiane Seck.

Par La Rando

Le méga-yacht de l'Emir du Qatar à Nice

yacht-emir-qatarLe méga-yacht de l’Emir du Qatar est arrivé mercredi matin au port de Nice. Le ”Katara” restera cinq jours au port de Nice avant de passer l’été au large de la Côte d’Azur. Katara, trois syllabes qui claquent. Trois syllabes qui mesurent environ 41 mètres chacune pour un total de 124 mètres de long. Dans le monde, il n’existe qu’une grosse douzaine de yachts privés plus longs… Ce joyau, propriété de l’Emir du Qatar, est amarré depuis mercredi matin au Quai du commerce du port de Nice.

Arrivé en provenance directe de l’Espagne et Tarragone, son port d’attache. ”Il doit rester ici cinq jours. Il repartira le 18 mars pour une destination encore inconnue”, apprend-on de source portuaire. Lire la suite…