Par La Rando

John Kerry en Arabie saoudite

usa arabie saouditeLe secrétaire d’Etat américain John Kerry a déclaré lundi à Ryad que les relations avec l’Arabie saoudite, irritée par la politique de Washington dans la région, devaient rester «sur la bonne voie».

M. Kerry, qui doit rencontrer dans la journée le roi Abdallah, a souligné devant le personnel de l’ambassade des Etats-Unis que les Saoudiens étaient «le principal acteur dans la région». «Nous avons beaucoup de choses importantes à discuter, pour s’assurer que les relations américano-saoudiennes sont sur la bonne voie», a-t-il ajouté.

AFP et Liberation.fr

Par La Rando

John Kerry à Oman

oman-kerry-usaLe secrétaire d’État américain John Kerry a entamé une visite au Proche-Orient afin d’appeler les parties du conflit syrien à négocier.

Il a quitté Washington lundi et est attendu mardi à Oman, un sultanat arabe du Golfe qui entretient des relations relativement bonnes avec l’Iran.

Lors de la visite de M. Kerry, Oman devrait signer un accord sur l’achat d’un système de défense antimissile de la production américaine pour un montant de 2 milliards de dollars.
Source:  french.ruvr.ru

Par La Rando

Le chef de la diplomatie américaine en Arabie Saoudite

usa arabie saouditeLe secrétaire d’Etat américain John Kerry a promis de continuer à renforcer les rebelles syriens mais en excluant de les armer, lors d’entretiens lundi à Ryad, où il devait aussi rencontrer le président palestinien, Mahmoud Abbas.
Sur l’Iran, M. Kerry a affirmé que les négociations sur le nucléaire ne pourraient pas se prolonger “indéfiniment”, répondant ainsi aux inquiétudes de ses alliés arabes du Golfe, qui redoutent les ambitions de leur voisin.
Le chef de la diplomatie américaine, en visite en Arabie saoudite dans le cadre de sa première tournée internationale, a rencontré séparément les ministres des Affaires étrangères plusieurs pays arabes du Golfe.
Ces derniers avaient exprimé dimanche soir leur soutien à un règlement négocié en Syrie, mais estimé qu’il revenait “au Conseil de sécurité d’adopter une résolution pour protéger les civils syriens, sous le chapitre 7”, qui prévoit des mesures coercitives. Lire la suite…