Par La Rando

Taux d’obésité aux Emirats arabes unis

gros-qatarDepuis 1971, le niveau de vie aux Émirats Arabes Unis (ÉAU) ne cesse d’augmenter. Dans cette région, la croissance est rapide, ce principalement grâce aux secteurs pétroliers et gaziers. Désormais, le taux de croissance a tendance à ralentir et à prendre un rythme convenable : depuis 2010, le taux de croissance tourne autour de 3,2 % par an.
Mais qu’en est-il du mode de vie ?
Le mode de vie des Émiriens est principalement tourné vers le divertissement. En effet, le secteur touristique contribue, aujourd’hui, à une grande partie du PIB. Il s’y est développé la culture de manger à l’extérieur plus que de manger chez soi. En 2009, 28 % des Émiriens, mangeaient au moins une fois par semaine à l’extérieur.
De plus, du fait de la mondialisation, la culture monde, provenant des Etats-Unis, a réduit l’influence culinaire traditionnelle des ÉAU, la malbouffe règne dans cette région. Ensuite, le changement rapide de mode de vie se caractérise par une diminution des activités physiques.
Qui est touché par ces changements rapides de mode de vie ?
Un tiers des personnes dans les Émirats arabes unis sont obèses et les trois quarts sont en surpoids. La fréquence de l’obésité chez les jeunes Émiratiens est deux à trois fois plus élevée que la norme internationale récemment publiée.
À  Abu Dhabi, près d’un tiers des écoliers sont obèses ou en surpoids, près de 10 % des moins de 5 ans sont anémiques selon une étude de 2010. Les écoliers des ÉAU sont 1,8 fois plus obèses que ceux des Etats-Unis.
On observe l’émergence de maladies chroniques chez les adultes comme les maladies cardiovasculaires, et le diabète de type 2 est une maladie courante chez les enfants. Les ÉAU affichent le deuxième taux de diabète le plus élevé au monde (20 %).
Lire la suite sur Katibin