Par La Rando

Relations entre le Liban et Bahrein

bahrein-anonymousLa dernière déclaration du général Michel Aoun qui a tenu à proclamer publiquement son appui à l’opposition chiite au Bahreïn a placé sérieusement le Premier ministre Nagib Mikati dans l’embarras. Le chef du gouvernement a ainsi été amené à prendre contact par téléphone hier soir avec son homologue bahreïni, cheikh Khalifa ben Salman, à qui il a exprimé, selon une source officielle, « l’estime que le Liban porte aux dirigeants et au peuple de Bahreïn, notamment pour ce qui a trait aux efforts visant à assurer l’essor du royaume et à promouvoir son rôle avant-gardiste sur tous les plans arabe et international ».
M. Mikati a, d’autre part, affirmé à son homologue bahreïni que « le Liban respecte la souveraineté du Bahreïn ainsi que les décisions de ses dirigeants et ne s’ingère pas dans ses affaires intérieures ». « Les positions adoptées par certains leaders libanais reflètent un point de vue personnel et ne représentent pas la position du gouvernement libanais », a souligné M. Mikati à cheikh Khalifa ben Salman. La source officielle susmentionnée indique qu’il a été convenu au cours de l’entretien téléphonique d’hier soir que M. Mikati effectuera prochainement une visite à Bahreïn.