Secteur du tourisme au Maroc 2013

Si le Maroc espère que 2013 sera l’année de la relance pour le secteur touristique, les spécialistes s’accordent à dire que cela ne sera pas aussi facile que ne le laisse entendre le gouvernement.”Le tourisme au Maroc représente un secteur stratégique pour l’économie du pays, avec 7,1 pour cent du produit intérieur brut”, explique l’analyste financier Moussa El Mouritani.
Il indique à Magharebia que la relance sera difficile pour cette année 2013 : “Les marchés européens, qui représentent plus de 50 pour cent des touristes du Maroc, vivent toujours une conjoncture délicate et l’économie en Europe peine à retrouver son rythme normal “.
Lahcen Haddad, ministre du Tourisme, souligne pour sa part que des efforts sont déployés à plusieurs niveaux pour trouver les pistes susceptibles de minimiser l’impact de la conjoncture mondiale défavorable, particulièrement en Europe.
Haddad affirme que le gouvernement marocain envisage de finaliser des études de faisabilité visant la réalisation de plusieurs projets qui nécessitent de lever un investissement global de 38 milliards de dirhams pour une capacité supplémentaire de 36 000 lits, ce qui permettra, à terme, la création de plus de 10 000 emplois.
Il s’agit, poursuit-il, de placer auprès des investisseurs des projets structurants tels que le centre de conventions et le parc d’attraction de Marrakesh, la cité des loisirs Tama Ouanza à Agadir, la constellation de sites thématiques à Fez, ainsi que les Clubs Biladi à Martil et à Benslimane.
Lire la suite…