Schlumberger et Gas Natural en Algérie

La société multinationale de services pétroliers Schlumberger Europe et Afrique et le groupe énergétique espagnol Gas Natural Fenosa ont réaffirmé mardi leurs engagements à continuer de travailler en Algérie en dépit de la récente prise d’otages dans le complexe gazier d’In Aménas.Dans un message de “compassion et de soutien” au ministre de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi, le président de Schlumberger, Sherif Oda, a exprimé “l’engagement” de sa compagnie de “continuer de fournir tout le support que demanderont Sonatrach et ses partenaires” et confirmé sa “disponibilité à assurer une présence active” et participer “efficacement aux défis imposés”.
Ce dirigeant d’entreprise exprime sa sympathie aux autorités algériennes et salue, à l’occasion, leur intervention qui a “permis, écrit-il, de sauver de nombreuses vies humaines et, parmi elles, celles des 40 otages de Schlumberger”.
“En mon nom et celui de tout le groupe Schlumberger, nous vous présentons nos sincères condoléances ainsi qu’à toutes les familles touchées par cette tragédie (…) qui nous interpelle”, écrit Sherif Foda, cité par un communiqué du ministère.
Lire la suite…