Route transsaharienne Alger-Lagos

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, représentant du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, au 20e sommet ordinaire de l’Union africaine, a présenté samedi à Addis-Abeba un point de situation sur les projets confiés à l’Algérie dans le cadre du Comité de haut niveau de l’initiative présidentielle du NEPAD sur les infrastructures.Ces deux projets concernent le parachèvement de la route transsaharienne Alger-Lagos et la liaison par fibre optique Alger-Abuja (Nigeria).

Pour ce qui est de la route transsaharienne, Alger-Lagos, M. Sellal a indiqué, dans son intervention lors du petit-déjeuner de travail du Comité, que le tronçon situé en Algérie, d’une longueur de 3.400 km, a été entièrement réalisé à un coût de 3 milliards de dollars, soulignant qu’il a été financé dans sa totalité par l’Etat algérien.

Il a ajouté que le tronçon situé au Nigeria est également achevé, soulignant que l’arrangement financier concernant le tronçon manquant, d’une longueur de 200 km au Niger, fait l’objet de contacts “intensifs” et qu’il sera finalisé durant le premier semestre de 2013.

Les travaux pour ce tronçon manquant seront lancés au quatrième trimestre de 2013, a également fait savoir le Premier ministre. S’agissant du projet de liaison par fibre optique, Alger-Abuja, M. Sellal a indiqué que l’Algérie, le Niger et le Nigeria ont engagé un processus “d’étroite concertation” qui a abouti à un accord sur toutes les spécifications en matière d’ingénierie du projet.

Lire la suite…