Qu’en est-il du riyal saoudien ?

riyal saoudienLe lien historique du riyal au dollar est moins vulnérable que dans les autres pays du Golfe. Comme le Qatar, Oman, et les Emirats arabes unis, l’Arabie saoudite a lié le sort de sa monnaie, le riyal saoudien, au billet vert. La parité est établie à 3,75 riyals pour un dollar depuis 1986. Le président de la banque centrale a réitéré lundi son engagement à maintenir ce lien afin d’apaiser les craintes des marchés qui

voient dans la chute du pétrole la fin inexorable du lien historique du riyal avec le billet vert.

Le dollar, la devise incontournable du commerce pétrolier, avait été logiquement choisi comme ancre et référence par la monarchie qui tire 90% de ses revenus de « l’or noir ». Conséquence, la politique monétaire saoudienne a tendance à suivre de près celle des Etats-Unis en matière de

fixation des taux d’intérêt. Le resserrement monétaire outre-Atlantique augure ainsi d’un geste similaire en Arabie saoudite, qui n’a pas modifié ses taux depuis 2009. De quoi raffermir sa monnaie. Arrimé au dollar, le riyal a progressé avec l’envolée du billet vert depuis 3 ans de telle sorte qu’aujourd’hui la devise saoudienne est au plus haut depuis 2003, ce qui explique que les marchés anticipent une correction.

Lire la suite sur lesechos.fr…