Qatar Airways s’envole pour l’Australie

qatar airwaysQatar Airways ajoute plusieurs destinations à son réseau cette année en Australie et aux Etats-Unis. Elle prépare également le lancement de son vol Doha-Nice pour l’été 2017. Entretien avec Eric Didier, directeur France et Benelux de Qatar Airways…

BusinessTravel: Qatar Airways a fortement augmenté sa desserte de l’Australie ces derniers mois. Que représente l’Australie sur le marché français?

Eric Didier, directeur France, Bénélux Qatar Airways : nous avons lancé Melbourne en 2009 et Perth en 2012. Cette année nous avons inauguré un vol vers Sydney en mars et vers Adélaïde en mai (le premier vol d’un A350 en Australie).

En Nouvelle-Zélande nous allons également ouvrir un vol direct Doha-Auckland en février 2017 (ndlr: la compagnie vise à prendre des parts de marché en Europe sur cette ligne alors que Qantas propose un vol avec 2 stops depuis l’Europe: Dubai et en Australie. Suite à cette annonce, Emirates a annoncé l’ouverture d’un vol Dubai-Auckland en mars 2017).

L’Australie jusqu’à présent représentait une petite part de nos ventes en France. Mais avec le lancement de Sydney, le pays va certainement entrer dans le top 10 des destinations. D’autant qu’en plus du marché touristique, Perth et Sydney sont des villes où le trafic affaires est important. Mais on ne cherche à faire du dumping sur les prix, on se positionne à un tarif correct. On compte sur la qualité de notre service et sur l’augmentation constante de la demande française vers ce pays notamment via les Working Holidays Visas. (ndlr: on a appris tout récemment que Qatar Airways va augmenter ses capacités vers Sydney avec la mise en place d’un A380 au lieu d’un B777 en septembre 2016, 6 mois seulement après le lancement de la route. L’A380 sera mis en service uniquement pendant la saison hiver dans un premier temps. Qatar Airways devrait aussi positionner un A350 vers Perth d’ici quelques mois. Qatar Airways et Etihad prennent des parts de marché à Emirates en Australie qui est passé pour la première fois sous la barre des 60% de PDM en 2016).

Lire la suite sur businesstravel…