Qatar Airways en conflit avec Airbus

rp_Qatar-Airways1.jpgLe patron de la compagnie aérienne qatarie exige qu’Airbus règle le problème technique des moteurs Pratt & Withney, qui équipent l’A320 Neo. La compagnie aérienne a déjà refusé les premières livraisons de ce moyen-courrier. Akbar al-Baker a évoqué “un plan B”. Le patron de Qatar Airways a menacé de renoncer à une commande d’Airbus si le constructeur européen ne résolvait pas des problèmes liés à son moyen-courrier A320neo, dans un entretien diffusé jeudi par la chaîne de télévision Al-Arabiya.

“A Qatar Airways, nous avons toujours un plan B, que nous appliquerons si ce problème avec l’avion n’est pas résolu au plus tôt”, a affirmé Akbar al-Baker à propos de sa commande auprès d’Airbus.

Problème avec le moteur Pratt & Whitney

M. Baker est connu pour son franc-parler et ses méthodes musclées de négociation. La compagnie du Qatar avait évoqué des problèmes avec les moteurs Pratt & Whitney et indiqué en février qu’elle pourrait annuler la commande de ces moteurs devant équiper sa flotte d’A320neo.

“Lorsque nous achetons un avion, nous nous attendons à ce que les termes, conditions et garanties de performance soient remplis par le fabricant”, a dit M. Baker. “Ce n’est pas le cas avec l’Airbus 320neo. Et le moteur n’est pas assez performant”.

“Il y a d’autres problèmes avec l’avion. Donc, à moins que ces questions ne soient pleinement réglées selon le contrat que nous avons signé, nous n’allons pas prendre la livraison”, a-t-il prévenu en évoquant six appareils qu’Airbus tarde à livrer à Qatar Airways.

“Ce (retard) est inacceptable pour nous car il entrave nos plans d’expansion”, a encore dénoncé M. Baker.

Lire la suite sur latribune…