Qatar airways adopte le suivi des avions minute par minute

Qatar Airways, Qatar Airways 2016, Qatar Airways  meilleure compagnie, Qatar Airways best, Qatar Airways classement, election Qatar Airways, Qatar Airways elue,La compagnie aérienne Qatar Airways sera la première à mettre en œuvre la solution de suivi des avions minute par minute GlobalBeacon, à partir de 2018. Une solution qui à terme devrait mettre fin au problème de la disparition des avions, comme dans le cas du vol MH370de Malaysia Airlines.
La compagnie nationale du Qatar a annoncé le 27 septembre 2016 avoir signé avec l’équipementier Aireon, avec une installation à partir de 2018 qui lui permettra de battre de trois ans le délai fixé par l’OACI pour un suivi des avions commerciaux automatique au moins toutes les quinze minutes en temps normal (et toutes les minutes en cas de détresse). La solution GlobalBeacon est basée sur des satellites ADS-B, et enverra minute par minute des informations sur le vol dans le systèmeFlightAware (dont Qatar Airways va intégrer l’API Firehose) : la compagnie comme le contrôle aérien disposeront ainsi en quasi-permanence d’informations incluant le numéro de vol, l’aéroport de départ et celui de destination, le plan de vol, la position et le temps estimé d’arrivée. L’avantage d’une solution basée sur satellite est d’augmenter le suivi des avions par des radars traditionnels aux océans, déserts et autres zones désolées.
Outre le fait que les recommandations de l’OACI seront « dépassées de loin », Le PDG de Qatar Airways Akbar al Baker explique dans un communiqué que l’adoption de la solution GlobalBeacon va « en outreaméliorer la gestion de la flotte grâce aux mises à jour minute après minute ». Du côté d’Aireon, le CEO Don Thoma souligne qu’aucune avionique additionnelle ne sera nécessaire dans les quelque 190 avions de la compagnie de l’alliance Oneworld (et tous ceux déjà équipés de transpondeurs ADS-B). GlobalBeacon sera activé dès la fin de déploiement des 66 satellites NEXT d’Iridium en orbite basse, qui « couvriront » la planète entière.
Lire la suite sur Air Journal…