PSA Peugeot Citroën au Brésil

Mises à mal en Europe, les ventes de PSA se tournent vers d’autres continents. Le groupe espère voir rebondir ses ventes au Brésil. La 208 pourra être un instrument de conquête très fort sur un continent sensible au design des voitures. Elle porte même de gros espoirs de PSA Peugeot Citroën qui espère voir, avec elle, ses ventes rebondir cette année au Brésil. Un juste retour des choses après une baisse l’an dernier due à la préparation de son usine de Porto Real à l’arrivée de la 208, a expliqué Carlos Gomes, son directeur pour l’Amérique latine. “Nous prévoyons une croissance de 12 à 15 % en 2013” des ventes dans le pays, a fait savoir Carlos Gomeslors d’une cérémonie pour le lancement de la 208 où étaient présents le gouverneur de Rio, Sergio Cabral, et le président du directoire de PSA, Philippe Varin.
M. Gomes a justifié la forte chute des ventes de PSA l’an dernier au Brésil (- 16,5 %) par l’adaptation de l’usine à la production de la nouvelle Peugeot 208, mais aussi à la fin de vie de la C3, en août 2012. “Cela a été une année de transition et de préparation de Porto Real. Le rythme est déjà différent en 2013”, a-t-il souligné. M. Gomes a rappelé que 800 millions de réis (400 millions de dollars) avaient été investis dans le lancement de la Peugeot 208 et l’adaptation nécessaire de l’outil industriel avec l’installation de 83 nouveaux robots sur la ligne de production.
Lire la suite…