Le président du Burkina Faso en Arabie saoudite

burkina faso arabie saouditeLe Président du Faso, Roch Marc Christian Kabore lors de son séjour dans le royaume saoudien où il a eu des échanges avec les autorités saoudiennes, il a rencontré la communauté burkinabè vivant en Arabie Saoudite le mercredi 4 mai 2016 dans la résidence de l’Ambassadeur du Burkina Faso auprès du royaume. Une rencontre qui a permis aux étudiants burkinabè vivant en Arabie Saoudite d’exposer leurs conditions de vie et de travail au président du Faso. Les

étudiants burkinabè arabophones ont profité de cette occasion pour faire un certain nombre de doléances au président du Faso. Au nombre des préoccupations exposées au président du Faso on peut noter, entre autres, la valorisation de la langue arabe en lui accordant le statut des langues vivantes qui sont l’anglais, l’allemand et l’espagnol. Les étudiants arabophones souhaitent que l’arabe soit réintégré dans le programme scolaire des lycées et collèges en tant que langue vivante 2. Ils ont aussi sollicité la reconnaissance des diplômes arabes.

En outre ils souhaitent la valorisation des acquis des diplômés des universités arabes qui sont composés de juristes en droit islamique ou droit comparé, linguistes, littéraires, traducteurs, sociologues, historiens, pédagogues, financiers, archivistes et bien d’autres, afin qu’ils puissent contribuer au développement du Burkina Faso.
Par ailleurs, ils ont demandé au président du Faso une implication des diplômés arabophones dans le ministère des Affaires étrangères et dans les représentations diplomatiques du Burkina dans les pays arabes. Cela, afin de donner une nouvelle dimension à la diplomatie burkinabè dans le monde arabe.

Aussi, les étudiants burkinabè en Arabie Saoudite ont toujours été des acteurs clés lors des éditions précédentes du Hadj. Soucieux d’apporter plus d’assistance et de contribuer à la réussite du Hadj, aux côtés des premiers acteurs afin d’apaiser les souffrances de nos compatriotes pèlerins, ils sollicitent ainsi que les autorités trouvent les voies et moyens pour impliquer l’Association des étudiants burkinabè en Arabie Saoudite officiellement dans l’organisation annuelle du Hadj.

Lire la suite sur Lefaso…