Qui est la première femme à atteindre le sommet de l’Everest ?

L’alpiniste japonaise, mise à l’honneur par Google ce dimanche 22 septembre, est née il y a 80 ans. Elle a grimpé pour la première fois sur le toit du monde en 1975.

Vous vous demandez peut-être ce que représente l’image animée située au-dessus de votre recherche, sur votre page d’accueil Google ce dimanche 22 septembre. On y voit une femme gravir plusieurs sommets enneigés à l’aide d’un bâton. Il s’agit en fait de l’alpiniste japonaise Junko Tabei, la première femme à avoir atteint le sommet de l’Everest.

La sportive, née il y a tout juste 80 ans (le 22 septembre 1939, ndlr), est également la première femme à avoir complété les sept sommets, autrement dit à gravir les montagne les plus élevées de chacun des sept continents, prouesse réalisée en 1992.

C’est à l’âge de 10 ans que la native de Fukushima se prend de passion pour l’alpinisme, après une excursion du mont Nasu. Son engouement pour ce sport de montagne l’a d’ailleurs poussée à créer un club d’alpinisme réservé aux femmes, le “Ladies Climbing Club : Japan (LCC)”, en 1969.

Elle a frôlé la mort dans une avalanche
Au début des années 70, Junko Tabei est choisie avec 14 autres femmes pour participer à une expédition exclusivement féminine dont le but est d’atteindre le toit du monde. Elle débute finalement en 1975. Après avoir frôlé le drame dans une avalanche, les Sherpa et les 15 participantes réussissent finalement à grimper tout en haut du sommet de l’Everest. Junko Tabei est la première à y poser le pied.

L’alpiniste japonaise qui a marqué l’histoire de son sport est décédée d’un cancer le 20 octobre 2016.

Source : RTL