Port d’Alger 2013

Le délai moyen de traitement du passage des voyageurs avec véhicule a sensiblement baissé durant la saison estivale 2012 au port d’Alger pour atteindre 2 heures 57mn, a annoncé samedi le directeur régional des Douanes au port d’Alger, Aissa Boudergui.En marge d’une journée portes ouvertes sur les Douanes, qui coïncide avec le 26 janvier à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale des Douanes, M. Boudergui a indiqué que le délai moyen de traitement de voyageurs en véhicules a connu une “baisse sensible” durant la saison estivale 2012 au port d’Alger, qui a été réduit de 4 heures à la même période en 2011 à 2 heures57mn.

“Grâce à la conjugaison des efforts des différents intervenants au niveau de l’espace portuaire, nous avons dépassé l’objectif tracé (3 heures) pour la période estivale 2012, concernant le délai de traitement du passage de voyageurs en véhicules à seulement 2h57mn” a indiqué à l’APS le directeur régional des Douanes au port d’Alger.

En 2012, 97.873 voyageurs ont embarqués et 96.502 ont débarqués du port d’Alger. Quant aux véhicules, 39.642 unités ont été embarquées et 41.269 véhicules ont débarqués du même port, selon un bilan de la direction régionale des Douanes du port d’Alger.

Par ailleurs, M. Boudergui a relevé que les recettes douanières réalisées au niveau du port d’Alger ont atteint près de 116,02 milliards de DA en 2012 contre près de 81 milliards de DA en 2011, soit une augmentation de plus de 30%.

Evoquant les différentes activités douanières au niveau du port d’Alger en 2012, le même responsable a relevé “une augmentation notable” (63,38%) des opérations de transfert des conteneurs vers les ports secs, soit 142.191 conteneurs d’un chiffre global de 224.370 conteneurs qui ont transités par le port d’Alger.

Par ailleurs, s’agissant de la lutte contre la contrefaçon, le même responsable a précisé que les Douanes continuent à sévir, relevant ainsi l’enregistrement de 67 interventions durant l’année dernière, qui se sont soldées par 41 plaintes déposées auprès de la Justice.

M. Boudergui a également évoqué la lutte contre la fraude et la contrebande, indiquant que des saisies record de produits pyrotechniques, pièces détachées usagées, cigarettes, devises ainsi que des produits sensibles ont été opérées en 2012.

Il a indiqué, à titre d’exemple, que la direction régionale des Douanes du port d’Alger a procédé en 2012 à la saisie de 20 conteneurs de produits pyrotechniques pour une valeur de huit millions de DA, dont quatre à la veille de la célébration du Mawlid Ennabaoui.

Lire la suite…