Les pays du Golfe devront emprunter entre 250 et 342 milliards d’euros d’ici à 2020

subvention petrole dubaiSelon un rapport du Kuwait Financial Centre, les pays membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) doivent emprunter entre 250 et 342 milliards d’euros d’ici à 2020 pour financer leurs déficits budgétaires résultant de la chute des cours du pétrole.

Les pays membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) doivent emprunter entre 250 et 342 milliards d’euros d’ici à 2020 pour financer leurs déficits budgétaires résultant de la chute des cours du pétrole, estime un rapport publié dimanche. Les six pays, qui dépendent lourdement des revenus pétroliers, doivent cumuler un déficit de 318 milliards de dollars (279 milliards d’euros) pour les seules années 2015 et 2016, selon ce rapport du Kuwait Financial Centre (Markaz).

Le CCG comprend l’Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis, le Qatar, Oman et le Koweït. Ces pays tiraient plus de 80% de leurs revenus du pétrole mais ont vu leurs finances publiques lourdement affectées par la chute des cours du brut, qui ont perdu plus de 60% depuis la mi-2014.

Lire la suite sur LaTribune…