Une Néerlandaise arrêtée au Qatar

prison qatarLaura, une Néerlandaise de 22 ans, en vacances au Qatar, a été arrêtée en mars après avoir porté plainte pour viol. Elle est suspectée d’avoir eu des relations sexuelles hors mariage, interdites dans ce pays conservateur. L’affaire fait grand bruit aux Pays-Bas. Des députés ont demandé au ministre des Affaires étrangères d’intervenir pour faire libérer la jeune femme pour qu’elle puisse rentrer aux Pays-Bas. Ce lundi 13 juin, la jeune femme a été condamnée à un an de prison avec sursis pour « adultère ».

Pour le moment seul son prénom est divulgué : Laura. Les faits remontent au mois de mars 2016. Laura, originaire d’Utrecht, dans le centre des Pays-Bas, se rend dans un hôtel à Doha, la capitale du Qatar, où la consommation d’alcool est autorisée.

« Elle est allée danser, explique son avocat, mais quand elle est revenue à sa table, après la première gorgée de sa boisson, elle s’est rendu compte que quelqu’un avait ajouté quelque chose dans son verre», ajoutant : « Elle ne se sentait vraiment pas bien. » « Après, elle ne se souvient plus de rien jusqu’au matin, quand elle se réveille dans un appartement complètement inconnu et qu’elle réalise à sa plus grande horreur qu’elle a été violée ».

La Néerlandaise parviendra à s’enfuir et à chercher de l’aide. Elle se rend dans un poste de police pour déposer plainte contre son agresseur, mais les policiers refusent de la laisser repartir.

« Adultère »

L’auteur présumé des faits a également été arrêté. Il a assuré que la relation était consensuelle et que la jeune femme lui avait même demandé de l’argent. C’est entièrement faux, a beau expliquer la jeune fille, rien n’y fait. Selon son avocat, elle et sa mère ont subi des pressions pour qu’elle épouse son agresseur. « Des amis de l’agresseur ont même déclaré : “comme ça, chacun pourra rentrer chez soi ” ».

Et ce lundi 13 juin, selon une source judiciaire, un tribunal du Qatar a finalement condamné la jeune femme de 22 ans à un an de prison avec sursis pour « adultère ». Laura va être expulsée du Qatar une fois qu’elle aura payé une amende de 3 000 riyals (732 euros), a-t-on indiqué de même source.

Source: RFI