Par La Rando

Le saoudien Al-Walid ben Talal, ne veut plus de Forbes

Le milliardaire saoudien, le prince Al-Walid ben Talal, a décidé de rompre avec le magazine américain Forbes, l’accusant d’avoir sous-évalué sa fortune, selon un communiqué de son groupe Kingdom Holding publié mardi.
Dans son classement 2013 publié lundi, Forbes, a évalué la fortune du prince Al-Walid à 20 milliards de dollars, en faisant le 26ème homme le plus riche de la planète. C’est ce que conteste Kingdom Holding qui fait remarquer, dans son communiqué, qu’après six ans de collaboration avec les équipes d’évaluation de Forbes, ces derniers ont refusé de calculer la fortune du prince Al-Walid sur la base de ses avoirs listés à la Bourse saoudienne.
Lire la suite…

Par La Rando

Des manifestants arrêtés en Arabie saoudite

La police saoudienne a arrêté vendredi 176 personnes, dont 15 femmes, qui manifestaient pour demander la libération de prisonniers islamistes à Bouraïda, dans le centre du royaume, a rapporté l’agence officielle SPA.
«161 hommes, accompagnés de 15 femmes, ont été arrêtés après avoir refusé de mettre fin à leur rassemblement devant le siège des services des investigations et du procureur de Bouraïda», a indiqué tard vendredi l’agence, en citant un porte-parole de la police.
Le porte-parole a accusé ces manifestants d’«instrumentaliser les affaires d’éléments accusés de crimes et d’activités liés au groupe des déviants pour tenter de provoquer des réactions de l’opinion publique» contre les autorités. Dans le discours officiel saoudien, «le groupe des déviants» désigne les islamistes extrémistes liés à la nébuleuse d’Al Qaîda. Le porte-parole a rappelé l’interdiction de manifester en Arabie Saoudite et assuré que les forces de sécurité veilleraient à prévenir tout rassemblement.
Lire la suite…

Par La Rando

Tarif des hotels du Hadj en Arabie saoudite

En prévision de la saison du Hadj 2013, les agences touristiques retenues pour la circonstances demandent le plafonnement des tarifs de location d’hôtels aux Lieux saints en Arabie Saoudite aux seuils convenus entre l’Office national du hadj et de la omra (ONHA) et la partie saoudienne.
Selon le directeur général de l’ONHA, Cheikh Berbera, ces tarifs convenus oscillent entre 6500 et 7200 rials saoudiens et pas moins de 20.000 hadjis, pris en charge par l’Office lors de la saison 2013, sont concernés par ces tarifs.
S’agissant des tarifs appliqués par les propriétaires d’hôtels en Arabie saoudite pour les 16.000 hadjis encadrés par les agences touristiques constituent “une source d’appréhension” pour ces dernières, selon le représentant de l’agence touristique ” Nahdha” d’autant plus que les résultats du tirage au sort n’ont pas encore été publiées.
A ce propos, les représentants de plusieurs agences ont indiqué qu’ils sont devant un problème de “manque de visibilité” concernant la liste des hadjis qu’ils vont encadrer bien que le nombre est fixé entre 250 et 500 hadjis pour chaque agence.
Toujours selon la même source, les hôtels saoudiens sont “très sévères ” quant à l’avance de loyer qui est de 50 % , chose que les agences n’ont pu honorer.
Lire la suite…

Par La Rando

Prisonniers politiques en Arabie Saoudite

“Cent personnes – dont douze femmes – relâchées sous caution”, titre le quotidien saoudien, le seul qui ose évoquer en première page cette question gênante pour les autorités. La semaine dernière, 176 personnes ont été arrêtées à Buraydah, fief du conservatisme religieux anciennement acquis au régime. Elles réclamaient la libération de leurs proches emprisonnés.
Lire la suite…

Par La Rando

La tour la plus haute du monde en Arabie Saoudite

“La tour Burj Khalifa, à Dubaï [852 mètres], n’a plus que cinq ans à s’enorgueillir d’être ‘la tour la plus haute du monde'”, note The National, quotidien des Emirats arabes unis. Dans la série “ma tour est plus haute que la tienne”, l’Arabie Saoudite vient d’annoncer le lancement du Kingdom Project, un building qui culminera à 1 000 mètres de haut à Djeddah, la deuxième ville du pays. La construction de cet édifice débutera le 1er avril prochain ; elle devrait être terminée en 2018.
Source

Par La Rando

Le mahram et le niqab en Arabie saoudite

Les Saoudiennes ont le droit de voyager sans hommes pour les chaperonner et peuvent découvrir leur visage. C’est en substance ce qu’a déclaré le Sheikh Ahmed Bin Qassim al-Ghamdi. L’ancien chef du Comité pour la promotion des vertus et la prévention du vice de la Mecque aurait donc affirmé via Twitter qu’il est permis aux femmes de dévoiler leur visage et leurs bras. Ajoutant qu’à celles-ci revenait également le droit de voyager sans tuteur (mahram) si les conditions garantissent leur sécurité.
Ce n’est pas la première fois que le savant émet une fatwa en contradiction avec la majorité des penseurs de son pays, se faisant le symbole de la défense des causes féministes en Arabie saoudite. Ainsi avait-il déjà considéré admissible la mixité, soulignant le fait qu’elle est quotidienne et naturelle.
 
Source: AlArabiya et katibin

Par La Rando

Manifestations en Arabie Saoudite

Les 176 protestataires, dont 15 femmes, demandaient la libération de prisonniers islamistes à Bouraïda, dans le centre du royaume. La police saoudienne a arrêté vendredi 176 personnes, dont 15 femmes, qui manifestaient pour demander la libération de prisonniers islamistes à Bouraïda, dans le centre du royaume, a rapporté l’agence officielle SPA. “Cent soixante et un hommes, accompagnés de quinze femmes, ont été arrêtés après avoir refusé de mettre fin à leur rassemblement devant le siège des services des investigations et du procureur de Bouraïda”, a indiqué tard vendredi l’agence, en citant un porte-parole de la police.
Le porte-parole a accusé ces manifestants d'”instrumentaliser les affaires d’éléments accusés de crimes et d’activités liés au groupe des déviants pour tenter de provoquer des réactions de l’opinion publique” contre les autorités. Dans le discours officiel saoudien, “le groupe des déviants” désigne les islamistes extrémistes liés à la nébuleuse d’al-Qaida. Le porte-parole a rappelé l’interdiction de manifester en Arabie saoudite et assuré que les forces de sécurité veilleraient à prévenir tout rassemblement.
Lire la suite…