Lula renonce à la présidentielle 2014 au Brésil

Le verbe reste sa meilleure arme en politique. Mais cette fois, ce sont ses proches qui se sont exprimés à sa place. Luiz Inacio Lula da Silva ne disputera pas l’élection présidentielle de 2014, ont assuré publiquement, ces derniers jours, trois de ses plus proches collaborateurs. “Ni 2014, ni même en 2018”, au terme d’un éventuel deuxième mandat de Dilma Rousseff, a affirmé Paulo Vanucchi, ancien ministre et pilier de l’Institut Lula de Sao Paulo.
Après des mois de rumeurs et de spéculations sur une éventuelle candidature de l’ancien président (2003-2010), toujours au plus haut dans les sondages, l’annonce a surpris dans sa forme. Non seulement elle tourne, en creux, une page de l’histoire politique brésilienne, mais elle révèle également la passe difficile que connaît le gouvernement de son héritière, Mme Rousseff, malmené par des résultats économiques décevants et les ambitions nationales de certains membres de la coalition.
“RASSEMBLER LES FORCES DU PAYS”
La priorité de Lula sera de “consolider” les alliances actuelles et de “rassembler les forces du pays”, a ajouté M. Vanucchi, peu après une réunion à laquelle participait l’ancien chef d’Etat, lundi 21 janvier. “Sa candidate est clairement la présidente Dilma”, ont précisé, de leur côté, Paulo Okamotto, président de l’Institut, et Luiz Dulci, ancienne plume de Lula et ex-secrétaire général de la présidence.
Lire la suite…