Logements publics en Algérie 2013

Plus de 80 entreprises italiennes ont participé mardi à Alger à une rencontre sur le partenariat dans le secteur du bâtiment dans l’objectif de conclure des accords de partenariat avec les entreprises algériennes.Au menu de cette rencontre, des entretiens d’affaires sont programmés entre participants italiens et les principaux acteurs publics algériens dans le domaine de la construction notamment les entreprises de la SGP INDJAB, afin de créer des joint-ventures selon la règle de 51/49% du capital, avec transfert de technologie.
Cette réunion, organisée par l’Association des entreprises de construction italienne (ANCE) et l’Agence italienne chargée de l’internationalisation des entreprises italiennes (ICE), vise à concrétiser le protocole d’accord signé décembre 2012 par le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, M. Abdelmadjid Tebboune et le vice ministre italien des Infrastructures et des Transports, M. Mario Ciaccia.
Ce protocole avait fixé comme objectif de créer des sociétés mixtes algéro-italiennes pour la réalisation de 100.000 logements publics avec les équipements d’accompagnement.
Le secrétaire général du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme M.Ali Boularès a estimé, lors de cette rencontre, que le nombre d’entreprises participantes prouve l’intérêt particulier que porte les Italiens pour l’investissement en Algérie.
Il a rappelé que l’Algérie avait besoin de renforcer ses capacités de réalisation qui ne dépassent pas actuellement les 80.000 logements/an, alors que le plan de charge à réaliser est “énorme” avec 800.000 logements à lancer.
“Nous avons besoin de renfoncer nos moyens de production, mais cela se fera à travers un partenariat qui permet de transférer les techniques et procédés modernes de construction, de créer de l’emploi pour les jeunes algériens, et de les former”, a-t-il affirmé.
Lire la suite…