Les ventes d’armes à l’Arabie Saoudite inquiètent l’Europe

arabie saoudite europe armeL’humanisme semble avoir prévalu en Europe sur le cynisme économique et l’intérêt commercial. A une large majorité les eurodéputés ont dit NON aux ventes d’armes à l’Arabie Saoudite connue pour son attitude impitoyable vis-à-vis des êtres humains.

Malgré des contrats juteux que certains pays européens dont la France ont tendance à conclure avec la pétromonarchie, les élus européens exigent un embargo sur les ventes d’armes au principal partenaire commercial de l’Europe dans la région du golfe Persique. « Les frappes aériennes de la coalition menée par l’Arabie et le blocus naval qu’elle a imposé au Yémen (…) ont conduit à des milliers de morts et ont encore déstabilisé davantage le Yémen », a martelé le Parlement européen expliquant son initiative adressée à la haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères, Federica Mogherini.

« Un appel sans précédent », « une première historique » reflétant la frustration croissante devant la guerre menée par l’Arabie Saoudite au Yémen, c’est ainsi qu’ont réagi des europarlementaires à l’issue du vote. Mais selon certains d’entre eux, la situation des civils au Yémen a été la dernière goutte qui a fait déborder le vase. Les Européens ont beaucoup de questions à poser à l’Arabie Saoudite. L’eurodéputé Gilles Lebreton a expliqué sa position dans une interview à Sputnik:

Lire la suite: sputniknews.com