Le divorce au Qatar

divorce-qatar-dubaiLe taux de divorce dans la communauté qatarie est élevé, mais les chiffres des expatriés ne sont pas trop loin derrière cependant. Les statistiques pour l’année 2011 reflètent que pour 100 mariages qui ont eu lieu dans le pays dans l’année, il y avait 40 divorces.
Parmi les communautés d’expatriés le rapport du divorce dans l’année était de 25. En d’autres termes, pour 100 couples expatriés attachant le noeud au Qatar, 25 mariages brisés ont été enregistrées.
Le Conseil suprême des affaires familiales a déclaré que le Family Counselling Centre (FCC) a commencé le counselling pré-mariage pour aider à combattre le taux élevé de divorce. Et près des trois quarts (64,9 pour cent) de ceux qui participent aux programmes de counselling étaient les femmes, pour les années 2009-12.
En 2012, par exemple, la Cour de la famille visée quelques 4038 cas de mésentente conjugale à la FCC, dont beaucoup ont été réglées à l’amiable.
Au moins 2 438 cas concernaient des Qataris et de 2,8 pour cent d’entre eux ont fini par un divorce, avec plus d’un quart (27,6 pour cent) réglé par la FCC. Le taux de règlement a été légèrement plus élevé (29,1 pour cent) dans les cas de conflits conjugaux impliquant des non-Qataris. Le tribunal de la famille se réfère dans la plupart des discordes de divorce à la FCC afin d’étudier la possibilité de réconciliation entre les couples désunis.