L’agence financière Fitch a abaissé la note du Bahreïn

Fitch  arabie saouditeL’agence financière Fitch a abaissé mardi d’un cran la note de la dette à long terme de Bahreïn à BB+, note attribuée aux émetteurs pouvant faire face à leurs engagements mais qui présentent des caractéristiques spéculatives. C’est la première monarchie du Golfe à obtenir une telle notation sous l’effet de l’effondrement des cours pétroliers.
La chute des cours du brut est à l’origine de la détérioration marquée de la situation budgétaire de Bahreïn, écrit Fitch dans un communiqué.

Depuis que les prix du pétrole ont commencé à chuter il y a deux ans, le royaume de Bahreïn a été frappé par une série de baisses de notation de la part des principales agences internationales.

Selon Fitch, la dette publique de Bahreïn devrait augmenter pour représenter près de 80% du PIB en 2016, contre 62% l’an dernier.

Le déficit budgétaire de Bahreïn devrait se creuser pour atteindre 15,4% du PIB en 2016, contre 14,8% l’an dernier, ajoute Fitch.

Même si Bahreïn est un petit pays pétrolier, les recettes pétrolières et gazières représentaient quelque 95% des revenus de l’Etat avant la chute des cours du brut. Ces revenus ont plongé d’environ 40% en 2015 et devraient baisser encore de 20% cette année, toujours selon l’agence.

Sources: AFP et Romandie