La richesse du patrimoine d’Oman

omanD’anciens forts, des mosquées éblouissantes et de nouvelles constructions qui le sont tout autant, les monuments du sultanat d’Oman illustrent la richesse de son passé et de son présent. Dans cette édition, nous explorons le patrimoine de ce pays de la péninsule d’Arabie, en commençant par un site classé à l’Unesco : le fort de Bahla qui se dresse au sein de l’oasis du même nom.

Fort de Bahla, l’un des plus anciens d’Oman

Ce chef-d’oeuvre de l‘époque médiévale islamique bâti en pierre et en brique crue fut une place fortifiée prospère pendant plusieurs siècles. “Ce fort est l’un des plus anciens que nous ayons à Oman, explique Masoud Al Yazidi, historien, Bahla a été la capitale d’Oman du temps de la dynastie des Nabahina qui a régné sur Oman pendant environ 500 ans.”

A l‘époque, une partie de la population vivait à l’intérieur de ces murailles. La plupart des habitations étaient reliées entre elles et l’intérieur était richement décoré. Nous y entrons avec Masoud Al Yazidi : “Ces niches, on les appelle “Rosanna”, les gens y mettaient des parfums, des bougies ou des lanternes.”

La couleur de Mascate : le blanc !

Nous quittons le fort de Bahla pour la capitale Mascate, bordée par l’Océan indien et par des montagnes escarpées. Avec son architecture de style oriental, la ville laisse entrevoir une fusion entre tradition et modernité. Une source d’inspiration unique pour la peintre Halima Albulushi qui appartient à une nouvelle génération d’artistes à Oman. “Si je devais illustrer Mascate en couleurs, confie-t-elle, je pense que je choisirais d’abord le blanc parce que tout est blanc ici : les maisons sont blanches. Il y aurait aussi des couleurs marrons, ajoute-t-elle, car il y a du marron au niveau des fenêtres, des portes et des montagnes et je prendrais aussi du bleu à cause de l’Océan.”

Lire la suite sur euronews.com …