Isabelle Kocher, première femme patronne du CAC 40

Isabelle Kocher cac 40La nomination à la direction générale d’Engie d’Isabelle Kocher doit être validée ce mardi par l’assemblée générale du groupe. Gérard Mestrallet prend lui la présidence. C’est une première en France. Isabelle Kocher va devenir ce mardi 3 mai la première femme à diriger un groupe du CAC 40. A l’issue de l’assemblée générale d’Engie, cette femme âgée de quarante-neuf ans se verra confier les rênes du groupe. Les actionnaires devraient valider la séparation des fonctions de président et de directeur général. L’actuel PDG, Gérard Mestrallet, deviendra alors président non

exécutif, “avec une rémunération symbolique”, avait indiqué la ministre de l’Energie, Ségolène Royal, en février dernier. La ministre avait justifié la reconduction de Gérard Mestrallet notamment par le fait qu’il coordonne le “Business Dialogue”, un groupe de chefs d’entreprises invité par l’ONU à participer aux débats climatiques de la COP.

Gérard Mestrallet, qui a eu 67 ans le 1er avril, avait assuré qu’il n’était “candidat à rien”, lors de ses vœux à la presse mi-janvier, alors que des informations de presse lui prêtaient avec insistance l’intention de vouloir rester comme président non-exécutif. Selon le quotidien économique Les Echos, les relations entre Gérard Mestrallet et Isabelle Kocher se seraient nettement tendues en début d’année, en raison des discussions sur le rôle de chacun dans la future gouvernance d’Engie. La cohabitation entre les deux, désormais loin d’être évidente, sera scrutée de près.

Lire la suite sur Challenges…